Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 18:09

 

 

http://www.adiac-congo.com   Lundi 9 Février 2015 - 17:40

 

Un groupe d’experts des Nations unies et de l’Union européenne va séjourner du 10 au 14 février dans le pays, afin de faire le point sur la situation humanitaire actuelle.

 

Ce mardi 10, la Coordinatrice adjointe des secours d’urgence, Mme Kyung Wha Kang, le rapporteur spécial de l’ONU sur les droits des personnes déplacées dans leur propre pays, M. Chaloka Beyani  ainsi que le directeur des opérations du service d’aide humanitaire et de la protection civile de la Commission européenne, M. Jean-Louis de Brouwer, fouleront le sol centrafricain.

 

Ces experts entendent mobiliser le soutien mondial pour une réponse humanitaire rapide et, en même temps, promouvoir la paix et la sécurité auprès des acteurs compétents aux niveaux local, régional et international.

 

Ils examineront également la réponse aux besoins en matière d’aide et de protection des personnes déplacées dans leur propre pays. Cette mobilisation de la communauté internationale témoigne de la gravité de la situation humanitaire en Centrafrique: plus de 438 000 personnes déplacées à travers le pays, dont 58 000 personnes dans la capitale Bangui, et plus de 423 000 réfugiés dans les pays voisins. Par ailleurs, près de 2,7 millions de personnes sont dans le besoin immédiat d’aide d’urgence.

 

Sur le terrain, de terribles atrocités et attaques contre les civils et les travailleurs humanitaires se poursuivent. La délégation tentera d’évaluer l’ampleur de la crise, de diagnostiquer les besoins majeurs de la population avant de proposer un plan d’action concret pour promouvoir et protéger les droits des personnes déplacées et vulnérables.

 

Les villes visées par cette équipe, sont Bambari (centre), Yaloké (nord-ouest), où plus de 500 membres de la minorité Peuhl demandent à être relocalisés dans les pays voisins. Ces experts ne vont pas chômer, puisque des rencontres sont aussi prévues avec des hauts responsables du gouvernement, des représentants du système des Nations unies sur place, des ONGs internationales, des donateurs, des leaders religieux et des communautés affectées.

 

Le 14 février prochain, une grande conférence de presse sera organisée en vue de la présentation des conclusions et recommandations de ces études.

 

Fiacre Kombo (Stagiaire)

Centrafrique : une délégation conjointe ONU/UE attendue à Bangui
Centrafrique : une délégation conjointe ONU/UE attendue à Bangui

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com