Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 17:10

 

 

19/02/15 (AFP)

 

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a appelé jeudi à la "solidarité européenne" pour fournir des experts militaires à la République Centrafricaine, en proie à une spirale de violences.

 

"La question est maintenant posée de l'aide de l'Europe à la reconstruction de l'armée centrafricaine, une nécessité pour que ce pays puisse avoir des perspectives", a déclaré M. Le Drian devant la presse à Riga, en Lettonie, après une réunion informelle des ministres de la Défense de l'Union européenne.

 

"Il faut donc mobiliser 60 experts militaires, non pas pour une mission de combat mais pour une mission de formation. Et nous avons du mal à les réunir", a poursuivi le ministre français, en soulignant les risques d'absence d'une "armée structurée" en Centrafrique, à proximité du nord du Cameroun où sévit le groupe islamiste armé nigérian Boko Haram.

 

"J'ai donc appelé mes collègues européens à cette solidarité, indispensable d'autant plus que sur les 60 experts, la France met déjà 20", a-t-il dit.

 

"Il faut que le fardeau de la sécurité européenne soit équitablement réparti", a insisté M. Le Drian.

 

Depuis le renversement du président centrafricain François Bozizé en mars 2013 par la coalition rebelle Séléka, qui a depuis abandonné le pouvoir sous la pression internationale, la Centrafrique a sombré dans une crise sécuritaire et politique sans précédent opposant milices principalement chrétiennes, les anti-balaka, aux rebelles Séléka essentiellement musulmans.

 

Des milliers de musulmans assimilés aux Séléka et pourchassés par les milices chrétiennes ont été contraints de fuir dans le nord du pays ou dans les pays voisins.

 

La présence de trois forces internationales - française Sangaris, Eufor RCA (UE) et Minusca (ONU) - a permis de stabiliser la situation, sans réussir à pacifier l'ensemble du territoire et certains quartiers de Bangui.

Centrafrique: le ministre français de la Défense demande la "solidarité européenne"

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com