Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 21:57

 


 

Bangui, 18 février 2015 (RJDH)--Le ministre de la Sécurité Publique de l’Immigration-Emigration, Nicaise Samedi Karnou, a indiqué qu'il y a des membres des ex-Anti-Balaka et ceux des ex-Séléka, parmi les personnes qui ont été arrêtées le dimanche, alors qu'ils tenaient une réunion dans un restaurant au centre-ville.

 

Selon lui, c'est la raison qui a poussé les forces de l'ordre à procéder aux arrestations de 32 membres de l’association Coopération Régionale pour l’Auto Développement Economique en Centrafrique. Nicaise Samedi Karnou l'a dit lors d'un point de presse organisé dans son cabinet le lundi 16 février 2015.

 

« Nous avons des informations concordantes sur probable  tentative d’une réunion dans un centre religieux qui  a échouée. Ils ont profité de la journée de la fête des amoureux pour tenir une  réunion au nom d’un groupement citoyen et au nom d’un mouvement politique sans autorisation d’une autorité publique », a  expliqué Nicaise Samedi Karnou.

 

Par ailleurs, le membre du gouvernement a fait savoir que « non seulement ils n’ont pas une autorisation mais les représentants des ex-Séléka et des Anti-Balaka étaient avec eux. Nous ouvrons actuellement une enquête par rapport à leur procès-verbal pour éclairer les lanternes et ils sont libres pour le moment ».

 

Parmi les personnes arrêtées et détenues pendant une nuit, on note la présence de 12 femmes, dont trois sont enceintes et une mère de bébé. Nicaise Samedi Karnou a confirmé seulement la présence de  trois femmes./

 

Marina Moulougnatho

Bangui : Nicaise Samedi Karnou trouve suspecte la réunion de l'association CRADEC

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com