Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 01:32

 

 
 

Bangui, 27 février 2015 (RJDH)—Deux chefs Anti-Balaka ont reçu ce matin la visite de Mgr Dieudonné Nzapalainga à la prison centrale de Ngaragba où ils sont détenus depuis un moment. Il s’agit de l’ancien porte-parole de ce mouvement, Emotion Brice Namsio et de Rodrigue Ngaïbona connu sous le nom du général Andjilo.


Selon le responsable religieux, la visite est guidée par la compassion qu’il faut voir pour ces deux anciens responsables Anti-Balaka. « Je suis venu témoigner ma compassion à mes fils qui traversent un moment difficile. Je suis venu leur dire que l’amour de Dieu est plus fort et même de là où ils sont, ils ne doivent pas cesser de prêcher la paix dans leur entourage », a-t-il dit.

 

Quant au motif du choix de Andjilo et Namsio, le président de la Conférence Épiscopale Centrafricaine (CECA) a indiqué qu’il cherchait depuis à entrer en contact avec Andjilo et que les prisonniers de Ngaragba ont pour porte-parole Brice Emotion Namsio. « C’est vrai qu’il y a plusieurs prisonniers à Ngarangba mais Andjilo et moi cherchions à nous rencontrer. Il y a longtemps et Namsio, je pense qu’il parle au nom des autres prisonniers », a-t-il expliqué en souriant.

 

En réaction, les deux prisonniers se disent satisfaits de la visite et appellent les Centrafricains à œuvrer pour la paix. Selon l’ancien porte-parole des Anti-Balaka, «la visite de Monseigneur est une source de joie pour nous. Nous le remercions infiniment. Le peuple centrafricain a trop souffert. Il faut cesser avec les violences ».

 

« Depuis que je suis en prison, personne n’est venu me voir. Au moins Monseigneur s’est rendu à notre chevet. C’est un père pour moi. Je le remercie », a renchérit Andjilo qui demande aux autorités centrafricaines de tout faire pour ramener la paix dans le pays.

 

Rodrigue Ngaibona et Emotion Brice Namsio sont des responsables des Anti-Balaka, arrêtés pour le premier au PK12, à la sortie nord de la capitale pour détention illégale des armes et pour le second mis aux arrêts après avoir été arrêté dans la ville de  Bouca (nord) par la Minusca. Il est reproché à ce dernier plusieurs faits dont la détention illégale des armes et  braquages./

 

Naim-Kaélin ZAMANE

Bangui : Deux chefs des Anti-Balaka incarcérés reçoivent la visite de Mgr Dieudonné Nzapalainga
Bangui : Deux chefs des Anti-Balaka incarcérés reçoivent la visite de Mgr Dieudonné Nzapalainga

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com