Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 16:20

 


 

Bangui, le 20 Février 2015 (RJDH)---La semaine qui s'achève est marquée par des scènes de violences dans la capitale centrafricaine. Des cas de braquages, d'agressions à main armée et de vol ont été enregistrés.

 

Les récents cas remontent dans la journée du jeudi où la population de certains arrondissements ont assisté à plusieurs scènes de violence. Dans la matinée  l'agence de la banque panafricaine, Ecobank a été victime d'un cas de braquage, les voleurs ont réussi à emporter une somme de Six millions de FCFA.

 

Dans la même journée, les déplacés du site situé à proximité de l'aéroport Bangui M'Poko ont assisté à des scènes de violences perpétrées par des hommes armés contre les agents d'une structure humanitaire. Des vivres en instance de distribution aux agents recenseurs, avaient été emportés.

 

D’après le chef de zone 10 et coordonnateur adjoint du site de M’Poko, Jean-Claude Yessibéré« c’était aux environs de 10 heures,  lors d’une opération d’enregistrement des déplacés menée par une ONG internationale, que l’acte s’était produit. Les véhicules sont arrivés avec un petit approvisionnement de café et de sucre pour les agents recruteurs. Alors tout d’un coup, des hommes  armés, de couteaux, de machettes sont arrivés, on ne connait pas leur intention, est-ce pour braquer les véhicules ? Mais comme c’était impossible, alors ils ont pris que les cartons de sucre et café qu’on était sur le point de distribuer ».

 

Malheureusement pour ces braqueurs, les jeunes qui assuraient la sécurité les ont interceptés et récupéré les cartons. Ces voleurs ont tenté de les l'agresser à l'aide d'un couteau. Au total quatre personnes ont été blessées.

 

Deux cas de braquages à mains armées s’étaient déroulés ce même  jeudi 19 février au croisement du 8e arrondissement. Le premier cas, c’est le chauffeur et le receveur du bus de transport urbain Sonatu qui ont été braqués vers 11 heures par des hommes en armes. Les victimes ont été dépouillées de tous leurs biens avant d'être relâchées. Le deuxième cas,  c’est un médecin qui rentrait du travail. Il a  été intercepté et sa voiture emportée, c'était  vers 15 heures.

 

Le mardi 17 février, le véhicule appartenant à un sujet musulman a été pillé avant d'être détruit par une bande de jeunes au centre-ville. Un fait qui a temporairement perturbé les activités. Ce même jour, un véhicule de la gendarmerie a été braqué à la Cité Jean XXIII, dans le 4ème arrondissement de la ville de Bangui.

 

Le lundi  16 février 2015, le ministre de la défense et de sécurité Nicaise Samedi Karnou, a indiqué que, « la ville de Bangui est sous contrôle de la police et de la gendarmerie pour assurer la sécurité de la population », une déclaration faite lors d'un point de presse qu'il a organisé dans son cabinet.

 

Line Péguy Gondje Demba

Bangui : Des scènes de violence persistent dans la capitale

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com