Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 17:12

 

 

Bangui, 17 février 2015 (RJDH) - Un véhicule a été brûlé par des jeunes du centre-ville. Le fait s’est produit à midi,  au moment où le centre-ville vibrait au rythme des passants et commerçants qui l’inondaient pour des courses et d’autres affaires. D'après les témoins des armes de guerres se trouveraient à l'intérieur de ce véhicule.

 

Selon les informations recueillies auprès des personnes rencontrées au centre-ville au moment de l’incident, une voiture de marque Nissan est tombée en panne juste au point Zéro, entre l’immeuble des sociétés de téléphonie mobile Orange et Moov, en remontant vers le palais de la renaissance. Ayant été appelés pour aider le chauffeur à démarrer l’engin, les jeunes ont remarqué que le véhicule contenait des armes. Tout est parti de là.

 

 « Ils ont aussitôt commencé à jeter des pierres sur la voiture avant de mettre le feu », indique un témoin croisé devant la société  Startimes.  Des gaz lacrymogènes ont été tirés par les forces internationales présentes sur les lieux pour disperser la foule et ramener l’ordre.

 

Sur l’identité du propriétaire du véhicule, plusieurs autres sources parlent de l’ancien ministre d’État, Mohamed Moussa Dhaffane. Version non encore confirmée par le général de l’ex-Séléka, après les vaines tentatives du RJDH de rentrer en contact avec lui.

 

Selon une source proche de la Minusca qui a requis l’anonymat, il s’agissait réellement du véhicule de Dhaffane mais transportant d’autres personnes. « Le véhicule appartient à Ousmane Mahamat Ousmane, l’ancien ministre du Commerce mais se trouvait à bord le préfet de Bambari El Hadj Abakar Ben Ousmane. C’est lorsqu’il descendait pour faire des copies que les jeunes s’en sont pris à lui. La Minusca est intervenu pour mettre hors de danger les personnes qui étaient à bord », précise-t-il.

 

Cet incident intervient après un weekend marqué par un regain de tension qui a fait environs 9 morts au KM5 dans le 3ème arrondissement de la ville de Bangui.

 

Naim-KaélinZamane

Bangui : Des jeunes du centre-ville brûlent un véhicule contenant des armes
Bangui : Des jeunes du centre-ville brûlent un véhicule contenant des armes

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com