Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 21:55

 

M.L.P.C

 

Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain

 

Justice – Liberté – Travail

 

Membre de l’Internationale Socialiste

 

Bureau Politique

      Secrétariat Général

     N°_______MLPC/BP/SG/013

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

Par un communiqué présenté comme un droit de réponse à Martin ZIGUELE et rendu publique le 25 janvier 2015, sous la signature d’une prétendue Capitaine Joséphine NAMSENE  d’une soit disant «  Coordination militaire des Anti- Balaka », le Président du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC), candidat à la prochaine élection présidentielle a été violemment pris à partie suite au communiqué qu’il a signé en date du 18 janvier 2015 pour saluer l’arrestation et la remise à la justice centrafricaine du sieur Rodrigue NGAIBONA alias Andjilo soupçonné de crimes et délits divers contre d’innocents citoyens tant à Bangui qu’en province.

 

Pour cette prétendue Coordination militaire des Anti-balaka, la prise de position du Président du MLPC dans cette affaire apparait comme « une prise de position contre la paix ». Ce communiqué concocté par les parrains politiques des Anti-Balaka embusqués tant à Bangui et Nairobi qu’ailleurs, profèrent des menaces y compris de mort contre notre Président Martin ZIGUELE qui d’après eux, « n’est pas le bienvenu dans les zones sous son contrôle pour faire la promotion du Forum de Bangui et pour les campagnes électorales qui se dessinent ».

 

Le MLPC réaffirme son soutien indéfectible à la ligne de fermeté face aux criminels de tout bord adoptée aussi bien par les Autorités de transition que par les forces internationales, et réitère ses félicitations et ses encouragements à la MINUSCA, à l’EUFOR et à SANGARIS qui ne ménagent aucun effort pour mettre hors d’état de nuire les moines-soldats de l’ethnicisme, du régionalisme, du grand-banditisme et du terrorisme.

 

Le MLPC réaffirme également son indéfectible attachement aux idéaux de liberté,  de justice et de paix. En notre qualité de parti de progrès, issu du peuple pour défendre le peuple et  le libérer du joug de tout oppresseur quel qu’il soit, le MLPC, prendra toujours position dans les affaires qui touchent aux intérêts des Centrafricains qui n’aspirent qu’à vivre ensemble dans la paix dans leur pays aujourd’hui meurtri et divisé. 

 

C’est pourquoi, le MLPC s’est impliqué résolument dans le processus de réconciliation nationale à travers sa participation effective dans la commission préparatoire du Forum national de Bangui et mobilise ses militants pour la réussite de ce processus devant nous conduire à une vraie réconciliation nationale et à la paix.

 

Le MLPC soutient et soutiendra toujours toute initiative qui contribuerait effectivement à une sortie définitive de la crise, et condamnera sans réserve toute fuite en avant et toute tentative de prise en otage du peuple centrafricain concoctée dans des officines de la haine.

 

D’ores et déjà, le MLPC se réserve le droit de donner une suite judiciaire aux menaces proférées contre le Bureau Politique du MLPC et lèvera le voile, jour après jour, sur l’identité des véritables ennemis de la paix et du développement socioéconomique de notre cher et beau pays.

 

                                                                           Pour le Bureau Politique

 

                                                                           Le Secrétaire Général

 

                                                                                Etienne MALEKOUDOU

Le MLPC répond aux menaces et tentatives d'intimidation des ennemis de la paix en RCA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com