Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 23:52

 

 

M.L.P.C

Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain

 

Justice – Liberté – Travail

 

Membre de l’Internationale Socialiste

 

Bureau Politique

Présidence

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE AU SUJET DES PRISES D’OTAGES CRAPULEUX PAR LES ENNEMIS DE LA PAIX D’UNE HUMANITAIRE FRANCAISE, D'UN COMPATRIOTE ET D’UNE EMPLOYEE DES NATIONS UNIES

 

Le lundi 19 janvier 2015 tôt dans la matinée, deux membres de l'ONG Codis (Coordination diocésaine de la santé) revenant d’une mission humanitaire dans des villages proches de Bangui ont fait l’objet d’un rapt crapuleux en plein quatrième arrondissement de la capitale par des bandits armés qui ont détroussé le conducteur de leur véhicule et conduit sous la menace de leurs armes vers une destination inconnue, l’humanitaire française et le prêtre centrafricain qui se trouvaient à bord du véhicule. On ignore encore leur sort malgré les pourparlers aussitôt engagés par l’Archevêque de Bangui pour leur libération.


Le lendemain toujours tôt le matin, d’autres hommes armés dont tout indique qu’il s’agit de miliciens anti-balakas, ont également kidnappé sous menaces des armes, en plein quartier Combattant sur l’axe routier menant à l’aéroport international Bangui Mpoko qu’elle ont mise de force dans un taxi, une employée des Nations Unies pour la conduire vers une destination inconnue. Dans la soirée de ce mardi, après d’âpres négociations avec les ravisseurs, l’otage a été heureusement libéré en fin de journée.


Le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC);

 

-      Condamne avec la plus grande fermeté la succession de ces rapts inqualifiables et crapuleux qu’absolument rien ne saurait justifier et qui montre que le mouvement anti-balaka vient de franchir un degré supplémentaire dans son processus de criminalisation; 

    

-      Exhorte les forces internationales à user de la force comme le leur en donne le pouvoir les résolutions du Conseil de sécurité pour désarmer sans délai toutes les bandes armées qui s’opposant résolument au retour de la paix dans le pays, continuent de sévir impunément sur l’ensemble du territoire national ;   

 

-      Exige la libération immédiate et sans conditions de toutes les personnes prises en otage ;

  

Fait à Bangui le 19 janvier 2015

 

Pour le Bureau Politique

 

                                                      Martin ZIGUELE

Le MLPC condamne avec fermeté les prises d'otages crapuleux et exige leur libération

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com