Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 12:58

 

 

URGENT

 

Bangui, 25 janv (CAP) - Le ministre centrafricain de la Jeunesse et des Sports, Armel Ningatoloum SAYO, enlevé à Bangui par des hommes armés alors qu'il revenait du culte avec son épouse. ses ravisseurs sont identifiés par des témoins comme étant des anti-balakas qui l'ont contraint à monter dans un taxi parti vers une destination inconnue. 

 

Chef d'une rébellion armée, le mouvement "Révolution Justice", pour le compte duquel Armel SAYO est entré au gouvernement de transition en août dernier en remplacement d'un anti-balaka, Léopold BARA, et reconfirmé lors du dernier réaménagement technique gouvernemental du 16 janvier 2015. 

 

La rébellion d'Armel SAYO a été identifiée dans le rapport du groupe d'experts des Nations Unies comme le seul mouvement politico-militaire centrafricain à avoir bénéficié des services d'un mercenaire belgo-congolais François TOUSSAINT, qui a été arrêté par les forces internationales, détenu à la prison de Ngaragba où il a organisé une mutinerie, et finalement extradé dernièrement en Belgique où il est condamné par contumace pour assassinat.

 

Malgré la présence au gouvernement de leur chef, les membres de la rébellion "Révolution Justice" essentiellement basée dans la région de Paoua, vivent sur la bête et continuent jusqu'à présent à sévir contre les populations .

 

 

Centrafrique: le ministre de la Jeunesse enlevé

 

Par Le Figaro.fr avec AFP le 25/01/2015 à 13:56

 

Le ministre centrafricain de la Jeunesse et des Sports, Armel Ningatoloum Sayo, a été kidnappé ce matin, selon les informations de RFI. Un porte-parole a confirmé qu'un groupe d'hommes armés l'avait enlevé dans la capitale, Bangui.


Armel Ningatoloum Sayo ramenait en voiture sa femme et son frère de l'église lorsque quatre inconnus ont fait arrêter leur véhicule, dans le 8e arrondissement de la capitale, ont tiré des coups de feu en l'air et ont kidnappé le ministre.


Vendredi, une humanitaire française enlevée mardi par des Anti-Balaka, une milice chrétienne, a été relâchée. Des tensions politiques et religieuses agitent le pays depuis plus de deux ans.

 

Le ministre centrafricain de la Jeunesse et des Sports, Armel Ningatoloum SAYO, enlevé à Bangui (source officielle)

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com