Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 12:42

 

 

NEW YORK (Nations Unies), 27/01/15 (Xinhua) -- La mission de l'ONU en République centrafricaine MINUSCA s'est déclarée indignée par l'enlèvement dimanche du ministre centrafricain de la Jeunesse et des Sports, Armel Sayo, et a réclamé sa libération immédiate.

 

"La MINUSCA condamne fermement cet enlèvement et [...] exige la libération immédiate et sans conditions du ministre et la fin de telles pratiques criminelles qui sapent les efforts destinés à restaurer l'autorité de l'Etat, à faciliter la réconciliation nationale et le retour de la paix", a déclaré la mission dans un communiqué.

 

La mission a ajouté qu'en soutien aux autorités nationales, elle mettait en œuvre tous les moyens que lui donne son mandat "pour trouver une issue heureuse à ce grave incident et pour éviter la répétition de tels actes intolérables".

 

Le représentant spécial du secrétaire général pour la République centrafricaine et chef de la MINUSCA, Babacar Gaye, a exhorté les groupes armés à sortir de la spirale de violence inutile et à s'insérer résolument dans le cadre des consultations en vue de leur participation au Forum de Bangui destiné à créer les conditions d'une paix durable en République centrafricaine.

 

Pour sa part, la coordonnatrice humanitaire principale pour le pays, Claire Bourgeois, a appelé à mieux protéger les communautés déplacées après avoir visité vendredi Batangafo, où se trouvent plus de 30.000 déplacés. Elle a estimé que des mesures urgentes étaient nécessaires pour protéger les civils qui risquent d'être attaqués, notamment dans l'ouest.

Centrafrique : l'ONU réclame la libération d'un ministre enlevé dimanche

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com