Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 16:50

 

 

Bangui, 16 janvier 2015 (RJDH)---Une mission partie de Bangui s’est rendue ce matin dans la ville de Obo pour ramener à Bangui le numéro 2 de la LRA Dominique Ongwen, qui est détenu par les forces américaines dans cette ville. Selon nos informations, les autorités centrafricaines voudraient livrer ce chef rebelle à la Cour Pénale Internationale (CPI) qui le poursuit depuis quelques années.

 

C’est une information RJDH. Le procureur général et le procureur de la République sont partis à Obo pour ramener à Bangui le numéro 2 de la LRA. Cette information a été confirmée par plusieurs sources contactées au sein du département centrafricain de la justice. « Je confirme qu’une mission dirigée par le procureur général est partie à Obo pour ramener Dominique Ongwen de la LRA. La mission devrait rentrer dans la journée avec ce chef rebelle » a confié sous couvert de l’anonymat un cadre de la justice.

 

Une source proche du parquet, confirmant l’information a indiqué que le procureur de la République fait aussi partie de la mission qui est chargée par le gouvernement de Bangui de transférer le numéro 2 de la LRA dans la capitale centrafricaine.  

 

Selon nos informations, le gouvernement centrafricain voudrait livrer Dominique Ongwen à la Cour Pénale Internationale (CPI). « L’objectif de cette mission est certes de ramener à Bangui ce chef rebelle mais en fin de compte, les autorités sont décidées à le livrer à la CPI qui a lancé un mandat d’arrêt contre lui depuis quelques années » a confié une source proche du gouvernement qui a requis l’anonymat.

 

Le ministre porte-parole du gouvernement n’a pas été joignable pour se prononcer sur cette information.  

Le Directeur Général des services judiciaires a confirmé au RJDH que le procureur général est à Obo pour ramener ce chef rebelle à Bangui. Ce dernier a indiqué que c’est pour remettre Dominique Ongwen à la CPI que cette mission a été dépêchée à Obo.

 

Selon de sources concordantes, cette mission a été dépêchée avec l’appui de la Minusca. Contactée par le RJDH, Ikavi Gbetanou, chef de bureau par intérim de l’information et de la communication à la Minusca n’a pas confirmé l’information. Cette dernière a précisé que « la Minusca est prête à donner l’appui logistique si le gouvernement lui demandait ». Elle a promis donner plus d’information une fois l’information confirmée.

 

Au moment où le RJDH met sous presse, le procureur général et le procureur de la République ont quitté la ville d’Obo pour rejoindre Bangui.

   

C’est depuis 2005 que la Cour Pénale Internationale (CPI) a délivré un mandat d’arrêt international contre Dominique Ongwen, considéré comme le numéro 2 de la LRA, cette rébellion ougandaise qui sévit en Centrafrique, en République Démocratique du Congo et au Soudan.

 

Notons que Dominique Ongwen a été arrêté le 03 janvier 2015. Son arrestation a été revendiquée par l’ex-Séléka. /

 

Sylvestre Sokambi

Bangui : Une mission de la justice à Obo pour ramener Dominique Ongwen le n°2 de la LRA à Bangui

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com