Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 17:37

 

 

APA-Bangui (Centrafrique) - 2014-12-18 14:50:25  Une mission de plaidoyer du comité d’experts africains sur les droits et bien-être de l’enfant (CAEDBE) conduite par sa présidente, Aissatou Alassane Moulaye, en visite de travail d’une semaine en Centrafrique, a été reçue ce jeudi à Bangui par la vice-présidente du Conseil national de transition (CNT), Léa Koyassoum Doumta.


L'objectif principal de cette mission est de plaider pour une protection renforcée des enfants affectés par les conflits armés dans le pays et pour la ratification de la charte africaine des droits et du bien-être des enfants.


Cette mission, selon le Bureau de liaison de l'Union africaine en Centrafrique, évaluera aussi l'impact des conflits sur les enfants afin de déterminer les secteurs et les ressources nécessaires à une meilleure prévention et réponse aux conflits.

‘'Nous avons rencontré ce jeudi la vice-présidente du CNT toujours dans le cadre de plaidoyer pour le renforcement de la réponse aux besoins des enfants affectés par les conflits armés et également pour la ratification de la charte des droits de l'enfant'', a confié à la presse, la présidente du CAEDBE, Aissatou Alassane Moulaye.


‘'Nous avons déjà rencontré quelques acteurs intervenant dans le domaine de la protection des enfants pour évaluer la réponse donnée aux besoins des enfants affectés par les conflits. Ce qui reste à faire sont les défis auxquels ces acteurs sont confrontés'', a-t-elle rappelé.


Selon la cheffe de la délégation, les visites de terrain effectuées à Bangui, Bossangoa (Nord-Ouest) et Bria (Nord) ont permis à la mission de constater que des efforts sont en train d'être faits par le gouvernement centrafricain, les agences onusiennes et les ONG internationales.


Toutefois, a-t-elle relevé, ‘'beaucoup reste à faire. Parce qu'il y a encore des enfants enrôlés dans les groupes armés. D'autres sont des déplacés internes.''


‘'Nous avons rencontré des enfants séparés, non accompagnés. Plus grave, au niveau des enclaves nous avons vu que les enfants restent toujours sous la violence et l'exploitation des adultes » a déploré Aissatou Alassane Moulaye.


L'agenda de cette mission en Centrafrique prévoit une série de rencontres avec les autorités de Bangui, les leaders de la société civile ainsi que des visites de terrain à Bangui, Bossangoa et Bria et une conférence de presse.

 

http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=812485#sthash.4ikGp8g0.dpuf

Une mission de plaidoyer de l'UA en visite à Bangui

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com