Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 21:49

 

 

 

http://www.adiac-congo.com   Samedi 20 Décembre 2014 - 16:44

 

La délégation du Haut conseil de la communication de la République centrafricaine, conduite par son président, José Richard Kouambi, séjourne au Congo depuis le mardi 16 décembre. 

 

Le 19 décembre, une séance d’échange d’expérience a été organisée avec le Conseil supérieur de la liberté de communication du Congo (CSLC), au siège du ministère de la JusticeJosé Richard Kouambi a expliqué que son pays est actuellement en pleine crise politique et se prépare à organiser les élections politiques générales en 2015. Il a reconnu par ailleurs que le Congo dispose de plusieurs atouts dans le domaine de la régulation des élections. Il a insisté sur le fait que le Congo qui était dans une situation similaire après la guerre civile de 1997 peut véritablement inspirer la Centrafrique.

 

Face à cette demande, le président du CSLC, Philippe Mvouo, a exprimé toute la disponibilité du Congo quant à la collaboration avec le Haut conseil de la communication de la République centrafricaine. Afin d’approfondir les échanges d’expérience, plusieurs communications ont été présentées par les collaborateurs du CSLC. Elles portaient sur la présentation de l’institution ; le traitement des plaintes ; la régulation au quotidien et l’expérience congolaise en matière de régulation des médias en période électorale. Le secrétaire administratif par intérim du CSLC, Théophile Mieté Likibi s’est chargé de parler des missions, de l’organisation et du fonctionnement de l’institution. Il a surtout insisté sur son indépendance et la liberté que lui donne la loi pour la prise des décisions. Pour sa part, Michel Rudel Ngandziami, président de la commission juridique et administrative, a présenté à la délégation centrafricaine la manière dont sont traitées les plaintes au niveau du conseil. Des plaintes provenant des personnes physiques et morales et des autos saisines du conseil. 

 

Le directeur technique du CSLC, Jean Mangily, a saisi cette occasion pour présenter des difficultés que rencontre le conseil dans l’élaboration du monitoring des médias eu égard à l’absence d’un appareil approprié pour cette opération. Il a mis un accent particulier sur la difficulté de réguler les médias en ligne. À ce sujet, les intervenants ont relevé que les études sont en train d’être menées pour une régulation efficace  des médias qui diffusent sur Internet.

 

La chine seule est actuellement capable de les réguler. Autre intervenant : le conseiller administratif et juridique du président du conseil, Paul Hervey Kengouya. Les échanges qui ont suivi ont été très enrichissants. La délégation centrafricaine a mis à profit son séjour à Brazzaville pour visiter un échantillon des médias publics et privés installés à Brazzaville. Sans oublier le Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza. Au programme, la signature, ce lundi 22 décembre, d'un protocole d’accord de coopération avec le CSLC.  

Régulation des médias : la Centrafrique sollicite l’expertise du Congo

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com