Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 11:54

 

 

 

http://www.adiac-congo.com   Samedi 13 Décembre 2014 - 16:15

 

Pour l’envoi d’un conteneur et la tenue d’un Arbre de Noël à Bangui en faveur des enfants, une levée de fonds a été initiée par le fonds de dotation « Actions Pour la Centrafrique (APCA), sous le haut patronage de Marie-Vincente Latécoère, belle-fille de Pierre-Georges Latécoère »

 

L’approche de la fin d’année est le temps fort de la solidarité par excellence. C’est le 11 décembre, dans  les prestigieux Salons Latécoère à Paris, que les membres de l’APCA ont pris le pari de récolter des fonds pour égayer la jeunesse centrafricaine. « À l’image de Georges Latécoère, nous partons de l’utopie à la réalité… » , a indiqué, en prélude de la soirée, Evy Dally, directrice du projet. Et d’ajouter: « Nous voulons ici, tous ensemble, remplir nos hôtes de dons susceptibles de redonner le sourire aux enfants ».

 

Selon l’APCA, l’objectif est de faire oublier l’année 2014, marquée par une crise socio-politique et interconfessionnelle sans précédent en Centrafrique. Ces troubles ont entraîné de lourdes conséquences humanitaires, notamment au sein des populations les plus fragilisées. À ce jour, le pays compte 12 % de sa population, soit un total de 2,5 millions de personnes déplacées vivant dans des conditions précaires, dont près de 28 000 enfants touchés par la malnutrition aiguë. Cette population a besoin d’une assistance humanitaire.

 

S’indignant face à l’urgence et la précarité des populations centrafricaines, victimes collatérales de la crise, l’APCA a placé les enfants au cœur de son engagement. «Pour nous, le meilleur moyen d’agir, explique Guy-Maurice Limbo, président du fonds de dotation, c’est de toucher la jeunesse ». À la recherche d’une jonction entre la France et la Centrafrique, le président de la plate-forme fédérative des associations de la diaspora centrafricaine a cité Jean Mermoz en ces termes : « Vous êtes responsables de notre pays, ne l’oubliez jamais. Il faudra toujours tendre moralement, intellectuellement, physiologiquement vers un but : servir votre pays, la collectivité de vos semblables et le progrès humain ».

 

Dans les murs de la Fondation Latécoère, la soirée solidaire a vu défiler des personnalités dont Hilde Haneuse Heye, fondatrice de « Femmes Leaders Monaco », mais aussi de Jean Lamy, ambassadeur en charge de la Centrafrique au quai D’orsay et la participation de plusieurs artistes comme le Congolais Gilbert Massala.

 

Une soirée conviviale et festive, ponctuée de témoignages et d’incitations au partage. Pourvu que l’essentiel soit obtenu : récolter l’argent pour illuminer les visages de la jeunesse centrafricaine.

 

L’APCA est un fonds de dotation régi par la loi n°2008-776 du 04 août 2008 sur la modernisation de l’économie, dont le siège est en France. Il a pour mission de travailler sur les problématiques humanitaires et les projets de développement inclusifs en Centrafrique.

 

La Fondation Latécoère a été créée en hommage à Pierre-Georges Latécoère, fondateur de l’Aérospatiale et pionnier de l’aéronautique française de l’entre-deux guerres. Elle a pour objectif de préserver l’esprit de la ligne Latécoère et de l’Aérospatiale.

 

Marie Alfred Ngoma

Lu pour vous : Dîner de gala à Paris : « Centrafrique, un Noël pour un sourire dans leurs Yeux… »

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com