Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 11:53

 

 

Bangui, 18 décembre 2014 (RJDH) Les sept membres de l’Autorité nationale des élections (ANE) ont rencontré ce matin les préfets et les maires de Centrafrique. La réunion s’articulait autour de  l’état d’avancement du processus électoral et les réactions des autorités décentralisées quant aux réalités sécuritaires et administratives que vivent leurs localités.

 

C’est plus d’une cinquantaine de maires et une dizaine de préfets qui  ont échangé ce matin avec l’équipé dirigeante de la structure chargée de gérer les élections de 2015 en République Centrafricaine. Selon son président, Dieudonné Kombo-Yaya, « Il est important que l'ANE dialogue avec les autorités représentatives de l’Etat dans l’arrière pays, sur les préparatifs des prochaines élections présidentielle et législatives ».

 

Le bon côté des élections réussies dans un Etat comme la République Centrafricaine a été également évoquée. Selon le président de l’ANE, « les élections mal organisées peuvent être des sources de conflits et la crise centrafricaine tire sa source entièrement dans les élections du 2011, contestées par certains candidats. Il est donc normal que vous vous partagiez les réalités securitaires et l’état de santé de l’administration dans vos zones de juridictions afin de nous permettre de bien fonctionner ».

 

Le deuxième vice président de l'ANE, a quant à lui attiré l’attention des préfets et maires sur la vigilance qui doit les caractériser durant ce moment crucial. « La vigilance du maire du 2eme arrondissement de la ville de Bangui a été abusée. Les gens ont envoyée à l’ANE la liste tronquée des membres du comité de démembrement de cet arrondissement. L’ANE s’en est rendue compte et a écarté les usurpateurs. Soyez vigilants », a-t-il conseillé à leurs invités.

 

Certains maires et préfets se sont dits touchés par la démarche innovante et se disent prêts à s’associer à l’initiative qui selon eux, ouvrira la voix à des élections libres, transparentes et crédibles, telles que souhaitées par le peuple centrafricain et la communauté internationale.

 

L’Autorité Nationale des Elections a déjà sillonné 12 préfectures sur 16 que compte la République Centrafricaine. Elle a également installée ses démembrements dans trois préfectures du pays. Elle s’achemine ainsi peu à peu vers les élections prévues pour juin-juillet 2015./

 

 Naim-Kaelin ZAMANE

Lu pour vous : Centrafrique: L’ANE rencontre les Préfets et les Maires pour discuter du processus électoral

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com