Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 19:04

 

 

 

APA-Bangui (Centrafrique) - 2014-12-22 15:09:46 La situation sécuritaire est très complexe et ‘’difficile pour les populations’’, a reconnu lundi à Bangui le chef de la mission multidimensionnelle intégrée des nations unies pour la stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA), le général Babacar Gaye, soulignant toutefois que les forces qu’il dirige savent comment s’y prendre pour contribuer à ‘’stabiliser le pays’’.


‘'Je sais que la situation est difficile pour les populations. Je sais que les populations ont une grande attente dans cette mission de maintien de paix. Je voudrais rassurer les populations que notre engagement à leur côté est total ‘', a déclaré à la presse, le général Babacar Gaye, chef de la mission multidimensionnelle intégrée des nations unies pour la stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA), au sortir d'une audience avec la présidente de transition, Catherine Samba-Panza.


Au menu de cette rencontre, il y avait la situation sécuritaire sur le terrain avec en toile de fond les derniers affrontements entre les anti-balaka et les séléka aux Mbrés et les évènements de Berberati qui se sont soldés la semaine dernière par un accrochage entre les anti-balaka et les casques bleus.


Les arrestations opérées par les casques bleus chez des manifestants à Nola et l'utilisation de la force par les casques bleus pour stabiliser la République Centrafricaine étaient aussi au menu des entretiens.


A en croire le général Babacar Gaye, la situation sécuritaire s'est nettement améliorée sur le terrain en dépit des derniers soubresauts. ‘'Cette amélioration malheureusement s'accompagne de quelques soubresauts qui sont d'ailleurs portés à la connaissance du public parfois dans des conditions qui ne sont pas exactes'', a-t-il déploré.


Selon lui, ‘'il y a une certaine insécurité, une certaine violence qui d'une manière générale a diminué''.


‘'Lorsque la Minusca aura achevé son déploiement. Lorsque nous aurons fait des consultations entre les communautés sur le terrain. Lorsqu'on tiendra le forum de Bangui. Hé bien, on sera dans un processus politique qui facilitera le dialogue et qui progressivement ramènera la paix et l'ordre dans ce pays'', a-t-il estimé.

Répondant aux préoccupations des populations, le chef de la Minusca , le général Babacar Gaye a indiqué que ‘'nous avons une visibilité très claire sur la manière d'abord à laquelle nous devons utiliser la force et la manière également dont nous devons stabiliser le pays''.

 

 

http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=812763#sthash.xgKUc1Ua.dpuf

 

Le général Babacar Gaye reconnait la complexité de la situation centrafricaine

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com