Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 15:06

 

 

 

18/12/14 (Afrique Actualité)

 

Le général français Jean-Marc Bacquet a officiellement pris mercredi le commandement de la Force de l'Union Européenne en République Centrafricaine, EUFOR RCA. Il a relevé le général Thierry Lion, qui a commandé l'EUFOR au cours des derniers huit mois.

« Les objectifs et l'esprit restent inchangés », a déclaré le Général Bacquet.

 

« EUFOR sera centrée sur la population, dans la perspective du passage de notre zone d'opérations à la mission onusienne MINUSCA en mars 2015, et de la préparation d'une nouvelle initiative européenne de conseil aux futures Forces Armées Centrafricaines », a-t-il poursuivi.

 

Au cours d'une conférence de presse mardi à la délégation de l'Union Européenne à Bangui, le général Lion a dressé un bilan des défis et des résultats de l'EUFOR sur le terrain, essentiellement concentrés sur la protection de la population des arrondissements 3 et 5 de Bangui, ainsi que sur la sécurisation de l'aéroport de M'Poko, dont le dispositif a été cédé à la MINUSCA à la mi-novembre, comme première étape de la transition globale de l'UE à l'ONU.

 

Police centrafricaine

 

« La clé du succès », a déclaré le général Lion « est la présence constante 7 jours sur 7 et 24 h sur 24 des patrouilles de l'EUFOR dans la zone d'opérations, pour établir la confiance tout en décourageant la violence et la criminalité ».

 

Dans les trois dernières semaines, le bataillon multinational a établi une présence permanente entre les 3e et 5e arrondissements de la ville, facilitant ainsi un développement remarquable de la circulation et le retour progressif à une vie normale. Le retour à leurs domiciles des trois quart des 80.000 déplacés qui s'étaient installés près de l'aéroport de M'Poko constitue un autre résultat visible de l'action et de la présence de l'EUFOR.

 

Le général Lion a aussi souligné l'importance de l'approche multidimensionnelle de l'Europe, qui combine des actions politiques, militaires, humanitaires et de développement, en citant l'exemple de la formation des Forces de police centrafricaine financée par l'Union Européenne, intégrée par les activités conjointes de patrouille avec les forces de l'EUFOR.

 

EUFOR est une force de transition qui a pour objectif de passer le relais à la MINUSCA, force de maintien de la paix des Nations-Unies forte de 12000 hommes, en mars 2015

 

La mission EUFOR RCA, véritablement européenne et multinationale, est dotée d'un bataillon de plus de 700 soldats, associée à une force de police de type gendarmerie, armée par de nombreux Etats membres de l'UE ainsi que des pays tiers.

Le général français Jean-Marc Bacquet a officiellement pris mercredi le commandement de la Force de l'Union Européenne en République Centrafricaine, EUFOR RCA. Il a relevé le général Thierry Lion, qui a commandé l'EUFOR au cours des derniers huit mois.

« Les objectifs et l'esprit restent inchangés », a déclaré le Général Bacquet.

« EUFOR sera centrée sur la population, dans la perspective du passage de notre zone d'opérations à la mission onusienne MINUSCA en mars 2015, et de la préparation d'une nouvelle initiative européenne de conseil aux futures Forces Armées Centrafricaines », a-t-il poursuivi.

Au cours d'une conférence de presse mardi à la délégation de l'Union Européenne à Bangui, le général Lion a dressé un bilan des défis et des résultats de l'EUFOR sur le terrain, essentiellement concentrés sur la protection de la population des arrondissements 3 et 5 de Bangui, ainsi que sur la sécurisation de l'aéroport de M'Poko, dont le dispositif a été cédé à la MINUSCA à la mi-novembre, comme première étape de la transition globale de l'UE à l'ONU.

Police centrafricaine

« La clé du succès », a déclaré le général Lion « est la présence constante 7 jours sur 7 et 24 h sur 24 des patrouilles de l'EUFOR dans la zone d'opérations, pour établir la confiance tout en décourageant la violence et la criminalité ».

Dans les trois dernières semaines, le bataillon multinational a établi une présence permanente entre les 3e et 5e arrondissements de la ville, facilitant ainsi un développement remarquable de la circulation et le retour progressif à une vie normale. Le retour à leurs domiciles des trois quart des 80.000 déplacés qui s'étaient installés près de l'aéroport de M'Poko constitue un autre résultat visible de l'action et de la présence de l'EUFOR.

Le général Lion a aussi souligné l'importance de l'approche multidimensionnelle de l'Europe, qui combine des actions politiques, militaires, humanitaires et de développement, en citant l'exemple de la formation des Forces de police centrafricaine financée par l'Union Européenne, intégrée par les activités conjointes de patrouille avec les forces de l'EUFOR.

EUFOR est une force de transition qui a pour objectif de passer le relais à la MINUSCA, force de maintien de la paix des Nations-Unies forte de 12000 hommes, en mars 2015

La mission EUFOR RCA, véritablement européenne et multinationale, est dotée d'un bataillon de plus de 700 soldats, associée à une force de police de type gendarmerie, armée par de nombreux Etats membres de l'UE ainsi que des pays tiers.

- See more at: http://fr.africatime.com/republique_centrafricaine/articles/euforrca-dun-general-lautre#sthash.ghngXLb9.dpuf

Le général français Jean-Marc Bacquet a officiellement pris mercredi le commandement de la Force de l'Union Européenne en République Centrafricaine, EUFOR RCA. Il a relevé le général Thierry Lion, qui a commandé l'EUFOR au cours des derniers huit mois.

« Les objectifs et l'esprit restent inchangés », a déclaré le Général Bacquet.

« EUFOR sera centrée sur la population, dans la perspective du passage de notre zone d'opérations à la mission onusienne MINUSCA en mars 2015, et de la préparation d'une nouvelle initiative européenne de conseil aux futures Forces Armées Centrafricaines », a-t-il poursuivi.

Au cours d'une conférence de presse mardi à la délégation de l'Union Européenne à Bangui, le général Lion a dressé un bilan des défis et des résultats de l'EUFOR sur le terrain, essentiellement concentrés sur la protection de la population des arrondissements 3 et 5 de Bangui, ainsi que sur la sécurisation de l'aéroport de M'Poko, dont le dispositif a été cédé à la MINUSCA à la mi-novembre, comme première étape de la transition globale de l'UE à l'ONU.

Police centrafricaine

« La clé du succès », a déclaré le général Lion « est la présence constante 7 jours sur 7 et 24 h sur 24 des patrouilles de l'EUFOR dans la zone d'opérations, pour établir la confiance tout en décourageant la violence et la criminalité ».

Dans les trois dernières semaines, le bataillon multinational a établi une présence permanente entre les 3e et 5e arrondissements de la ville, facilitant ainsi un développement remarquable de la circulation et le retour progressif à une vie normale. Le retour à leurs domiciles des trois quart des 80.000 déplacés qui s'étaient installés près de l'aéroport de M'Poko constitue un autre résultat visible de l'action et de la présence de l'EUFOR.

Le général Lion a aussi souligné l'importance de l'approche multidimensionnelle de l'Europe, qui combine des actions politiques, militaires, humanitaires et de développement, en citant l'exemple de la formation des Forces de police centrafricaine financée par l'Union Européenne, intégrée par les activités conjointes de patrouille avec les forces de l'EUFOR.

EUFOR est une force de transition qui a pour objectif de passer le relais à la MINUSCA, force de maintien de la paix des Nations-Unies forte de 12000 hommes, en mars 2015

La mission EUFOR RCA, véritablement européenne et multinationale, est dotée d'un bataillon de plus de 700 soldats, associée à une force de police de type gendarmerie, armée par de nombreux Etats membres de l'UE ainsi que des pays tiers.

- See more at: http://fr.africatime.com/republique_centrafricaine/articles/euforrca-dun-general-lautre#sthash.ghngXLb9.dpuf
EUFOR/RCA: d'un général à l'autre

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com