Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 02:04

 

 

 

Bangui, 3 déc 2014 (CAP) – Le parti du président déchu François Bozizé Yangouvonda a effectué sa rentrée politique ce mercredi à l’Hôtel Ledger Plaza de Bangui en présence de plusieurs invités conviés pour la circonstance parmi lesquels on pouvait distinguer l’ancien directeur de cabinet à la présidence, Michel Gbézéra-Bria ainsi que Me Nicolas Tiangaye qui a été très acclamé par l’assistance pour l’élégance et le courage dont il a fait montre en répondant à l’invitation de la direction du parti Kwa Na Kwa.

 

Dans son allocution d’usage, Bertin Béa, le secrétaire général par intérim du KNK s’est montré très critique vis-à-vis de la gouvernance de la présidente de la transition, Catherine Samba-Panza à qui le parti de Bozizé Yangouvonda impute la responsabilité des poursuites judiciaires déclenchées depuis Paris par Me William Bourdon au sujet des biens mal acquis de l’ancien président et ceux qui ont profité de son système.

 

Visiblement le KNK n’apprécie pas ce qu’il considère comme étant des manœuvres visant à empêcher son président fondateur de prendre part à la prochaine élection présidentielle, cela d’autant plus qu’on parle de plus en plus en ce moment de la tenue d’un forum national de réconciliation en janvier prochain à Bangui. Le KNK qui rappelle que le régime Bozizé avait accepté naguère que l'ancien président Ange-Félix Patassé puisse quitter son exil loméen pour venir prendre part au dialogue politique inclusif de décembre 2008, n’entend participer au prochain forum qu’en fonction du sort qui sera fait à son leader actuellement réfugié en Ouganda.

 

Contre toute attente et à la grande surprise de certains participants, c’est le président du Comité National Olympique et Sportif Centrafricain (CNOSCA) et ancien conseiller de Bozizé, Jacob Gbéti, qui a été ensuite appelé à la tribune pour lire le message adressé par l’ancien chef d’état  aux militants participant à ladite rentrée politique.

Centrafrique : Rentrée politique du KNK, parti de François Bozizé

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com