Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 décembre 2014 6 27 /12 /décembre /2014 00:47

 

 

 

Bangui, 26 décembre(RJDH) - Un homme a été retrouvé mort dans un caniveau devant l’Ecole Normale Supérieure(ENS), sur l’avenue des Martyrs ce vendredi 26 décembre. Le corps de la victime a été déposé à la morgue de l’Hôpital Communautaire par la Croix-Rouge.

 

Selon les témoignages recueillis par le RJDH, l’homme serait tué par un groupe des braqueurs alors qu’il empruntait l’avenue des Martyrs, seul sur une moto aux environs de 24 heures.

 

« Nous étions juste en face de l’Hôpital Communautaire lorsqu’on voyait la moto passer en toute vitesse. Et lorsque la moto était arrivée au niveau de l’ENS, nous avions entendu un coup de feu, suivi du bruit de la moto qui tombait brutalement », a raconté un témoin.

 

Des piétons auraient aperçu trois individus récupérer la moto et pousser la victime dans le caniveau avant de partir. « Il faisait tard et les véhicules ne circulaient pratiquement pas. J’étais à côté de mon petit kiosque quand j’ai vu le mouvement. Je ne pouvais rien faire puisque, ceux qui ont pris la moto étaient armés. C’était aussi un peu compliquer de secourir la victime », a expliqué un vendeur de coupons de recharge téléphonique, rencontré ce matin en face de l’Hôpital Communautaire.

 

Selon d’autres sources, les éléments de la Minusca, basés à l’hôpital Communautaire seraient rendus peu après sur les lieux du crime. Mais, eux non plus, n’auraient pas porté secours à la victime, sauf qu’ils auraient fait des tirs d’intimidation. Version non encore confirmée par la Minusca que le RJDH a tenté vainement de joindre dans la journée.

 

Il était aussi difficile d’identifier la victime. Le corps commençait à entrer dans l’état de la putréfaction, d’après les explications d’une source hospitalière.

 

D’autres incidents du type seraient produits dans d’autres secteurs de la capitale et des coups de feu, également, ont été entendus le soir du 25 décembre marquant la fête de Noel. Tout ceci, malgré le dispositif sécuritaire renforcé des forces internationales. /

 

Rosmon Zokoue

Centrafrique-Bangui: Un homme retrouvé mort au lendemain de la fête de Noël

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com