Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 14:37

 

 

 

 

05/12/14 (AFP)

 

Au moins quatre personnes ont été tuées en Centrafrique lors de violences ces derniers jours dans la ville de Bambari, dans le centre du pays, selon un communiqué de la force de l'ONU en Centrafrique (Minusca) publié jeudi soir à Bangui.

 

"La ville de Bambari a été de nouveau le théâtre de violences graves et aveugles faisant de nombreuses victimes, y compris au moins quatre morts, plus d’une douzaine de blessés et des maisons brûlées", précise la Minusca en se disant "particulièrement préoccupée par la nature intercommunautaire de ces violences".

 

Ces violences semblent liées, selon la gendarmerie centrafricaine, à la mort d'un conducteur de moto-taxi, dont le véhicule a été volé. La découverte du corps du conducteur, d'origine peule (communauté composée essentiellement d'éleveurs nomades musulmans), a entraîné des représailles visant des chrétiens.

 

La ville de Bambari où est installé l'état-major d'une factions de l'ex-coalition Séléka est depuis le théâtre d'affrontements intercommunautaires fréquents qui ont fait plusieurs dizaines de morts et autant de blessés depuis juin.

 

Depuis la prise du pouvoir en mars 2013 par la coalition rebelle Séléka à dominante musulmane - chassée à son tour en janvier 2014 - la Centrafrique a sombré dans une crise sécuritaire et politique sans précédent.

 

Des mois de violences intercommunautaires et d'affrontements entre groupes armés ont depuis achevé de ruiner le pays, déjà rongé par des années d'incurie et des troubles à répétition.

 

Ces troubles et la déliquescence de l'Etat centrafricain ont permis à des bandes armées de prospérer dans nombre de régions, où elles rançonnent et volent la population, mais aussi les organisations humanitaires.

 

Trois forces internationales sont déployées dans le pays pour tenter de le stabiliser: Sangaris (française), qui marque ce vendredi son premier anniversaire, Eufor-RCA (Union européenne) et Minusca.

Centrafrique: au moins 4 tués dans des violences (ONU)

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com