Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 17:46

 

 

 

 Bangui, 29 décembre 2014 (RJDH)—Les travaux de préparatifs du grand forum inter centrafricain se poursuivent. La cheffe de l’Etat de Transition, Catherine Samba-Panza a rencontré, le samedi dernier les forces vives de la nation afin de réfléchir sur la problématique du dialogue national de janvier prochain. Plusieurs représentants des forces vives de la nation ont répondu présents a l’invitation.

 

Pour Catherine Samba-Panza, la rencontre avec les forces vives de la nation « est justifiée par la nécessité pour le gouvernement et tous les dirigeants de la Transition de donner un signal fort au processus de dialogue et de réconciliation nationale, en réfléchissant aux orientations pertinentes qui peuvent le guider afin d’éviter des dérapages éventuels. Sur la base du principe de précaution, il nous faut anticiper les obstacles à la réussite du forum national de Bangui, en abordant en amont tous les sujets qui sont susceptibles de constituer des blocages ».

 

Ce fut également le moment pour la présidente de la transition de définir le format du futur forum. « Le forum national ne sera pas l’occasion de distribuer des primes à l’impunité à travers une amnistie générale en faveur des bourreaux du peuple Centrafricain. La justice nationale fera son travail avec l’appui de la composante judiciaire de la MINUSCA et de la justice internationale pour juger et condamner les auteurs des délits afin de donner aux victimes les raisons de pardonner », dit-elle. Elle exclut donc de l’agenda du forum l’amnistie et l’impunité ; et demande a la commission préparatoire d’être opérationnel rapidement. « A cet effet, les diverses entités devront indiquer à l’issue de la présente rencontre les noms de leurs représentants devant siéger au sein dudit comité », indique-t-elle aux représentants des forces vives de la nation venues pour la rencontre.

 

La décision de l’organisation d’un grand forum inter centrafricain était prise lors du forum de Brazzaville, ayant débouché sur la signature de l’Accord de Cessation des Hostilités du 23 juillet 2014. La mise en place par décret le 02 décembre de la commission préparatoire dudit dialogue et la rencontre du samedi 27 décembre avec les forces vives de la nation sont deux actes fondateurs posés dans la logique de la tenue du dialogue politique de janvier 2015. /

 

Naim-Kaelin ZAMANE

 

 

Journée de concertation des forces vives et le forum de Bangui à la Une 

 

APA-Bangui (Centrafrique) 2014-12-29 11:11:48  La journée de concertation des forces vives de la nation sur le processus politique qui s’est tenue samedi et le prochain forum de Bangui, sont les sujets phares abordés par les journaux ce lundi à Bangui.


Le Démocrate titre : «Catherine Samba-Panza et les forces vives sous l'arbre à palabre » pendant que L'Hirondelle fait sa Une sur : « recadrage du processus politique : Catherine Samba-Panza et les forces vives de la nation rament dans la même direction ».


« C'est dans cette optique que, Catherine Samba-Panza a convoqué toutes les forces vives de la nation le samedi 27 décembre pour dialoguer ensemble sur les voies et moyens consensuels que les autorités de transition doivent suivre pour aboutir à un forum crédible, lequel conduira à des élections transparentes » écrit Le Démocrate.


« Samba-Panza remet le gaz à destination des prochaines élections dans un élan consensuel avec les acteurs réengagés pour la cause de la paix et de la réconciliation nationale » indique pour sa part L'Hirondelle.


Sur un tout autre plan, concernant le forum de Bangui, Le Citoyen met en garde les fauteurs de troubles en rapportant les propos de la présidente de transition qui fait remarquer que « Le Forum inter-centrafricain ne sera pas l'occasion de distribuer des primes à l'impunité à travers une amnistie générale en faveur des bourreaux du peuple centrafricain ».


Le Confident avertit pour sa part sur « Les risques d'échec du forum de Bangui ».

Pour ce confrère, le forum de Bangui prévu en janvier 2015 est un processus politique qui va déterminer le désarmement sur toute l'étendue du territoire centrafricain, de la perspective d'une issue durable de la crise.


« Mais force est de constater que ce dialogue qui fait suite au forum de Brazzaville ayant regroupé les protagonistes de la crise centrafricaine, s'annonce déjà hypothétique et risque de plonger la transition dans un éternel recommencement », s'inquiète Le Confident.


A en croire ce journal, le renvoi aux calendes grecques du désarmement, priorité des priorités et l'unique voie pour faciliter la sécurité, la paix et le retour de l'autorité de l'Etat, en est la preuve.

 

http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=813168#sthash.4GbOSHjF.dpuf

Bangui : Catherine Samba-Panza accélère les préparatifs du grand forum de janvier 2015

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com