Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 17:19

 

 

 

 

APA-Bangui (Centrafrique) - 2014-11-06 14:36:52 - Les enseignants du supérieur, affiliés au Syndicat autonome des enseignants du supérieur (SYNAES) ont à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire, menacé d’aller en grève à partir lundi prochain alors que la rentrée universitaire est prévue mercredi.


La décision, prise à l l'assemblée générale tenue dans l'amphithéâtre Professeur Comlan Quenum de la Faculté des Sciences de la Santé (FACSS) de l'Université de Bangui, intervient au lendemain d'une trêve de 45 jours observée par ces enseignants depuis le 12 août.


Au cours de l'assemblée générale, les participants ont convenu de faire l'évaluation de la trêve et de remettre sur la table du gouvernement les précédentes revendications, à savoir l'apurement des arriérés de frais de vacation, l'intégration dans la fonction publique de certains enseignants, la sécurité sur les campus universitaires, etc.


''On nous demande d'aller pour une rentrée universitaire le 12 novembre 2014. Une rentrée scolaire pour quoi faire d'autant plus que les précédentes revendications ne sont pas satisfaites ?'', a lancé le secrétaire exécutif adjoint du SYNAES, Eddie Wode Palem.


Selon, le SYNAES demande le versement de la totalité des frais des vacations des années 2010-2011, 2012-2013 et l'intégration des certains enseignants dans la fonction publique qui attendent depuis sept ans. 


''Nous allons, a-t-il martelé, accorder deux jours au gouvernement, c'est-à-dire le vendredi et samedi, s'il n'arrive pas à nous verser ces frais de vacations, nous allons enclencher le mouvement à partir de lundi 10 novembre''.


''A l'Institut Universitaire de Gestion des Entreprises (IUGE), nous avons presque fini. On attend seulement la délibération et quand les enseignants vont rentrer en grève, on ne va pas nous délibérer'', s'est plaint l'étudiant en 2è année, Waller Tambela, appelant le gouvernement au respect du droit à l'éducation et les enseignants à la prise de conscience professionnelle et au respect des volumes horaires.

 

http://www.apanews.net/article_read-808958-vers-une-nouvelle-gre-des-enseignants-de-l--universitee-bangui.html#sthash.EHgCxpvu.dpuf

Vers une nouvelle grève des enseignants de l'Université de Bangui

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com