Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 10:06

 

 

 

     L’histoire des Etats-Unis d’Amérique serait-elle un éternel recommencement avec ses bavures policières à répétition qui dévoilent jour après jour la profonde fracture raciale qui traverse ce pays-continent ? Combien de drames supplémentaires avant que cesse l’histoire tragique des Noirs américains ? Ou faut-il croire que l’esclavage a définitivement perverti les rapports entre Noirs et Blancs dans le pays d’Obama ? Alors, ce serait aussi le rêve brisé de Martin Luther King .

 

                          1 . La série noire

   

      Quatre faits récents vont nous servir d’exemples pour illustrer cette série noire :

 

-Tout le monde a vu cette vidéo du 3 mars 1991 où un automobiliste noir après avoir résisté à deux Taser, reçoit cinquante six coups de bâton et six coups de pieds donnés par les policiers de Los Angeles . Les coups lui ont broyé la mâchoire et brisé la cheville . Il s’agit de Rodney King .

 

-Quant à l’étudiant africain Amadou Diallo, vingt trois ans, venu de Guinée pour poursuivre ses études à New York, ce sont quatre policiers qui lui tirent quarante un coups dont 19 l’ont impacté .  

 

-Trayvon Martin est un adolescent de dix sept ans qui a eu le malheur de croiser le chemin du « vigile » George Zimmerman, vingt huit ans . Après avoir appelé la police, Zimmerman a abattu  l’adolescent d’une balle dans le thorax (26 Février 2012 ) .

 

-Le 9 Août 2014, c’est au tour de Darren Wilson , 1,93m, 95 kg , vingt huit ans, d’ôter la vie de Michaël Brown, dix huit ans, étudiant à Ferguson, Misouri .

 

    En moyenne, deux Noirs sont tués par semaine en Amérique .

 

                           2 . Interrogations

 

     Les Etats-Unis n’ayant pas de juge d’instruction, ce sont des jurys qui ont condamné les policiers matraqueurs de Los Angeles à trente mois maximum pour les plus impliqués ;  acquitté les quatre policiers de New York, George Zimmerman ainsi que Darren Wilson récemment .

 

Depuis, nous n’avons pas beaucoup entendu les intellectuels occidentaux, ces cautions morales des démocraties « fortes » protester contre cette banalisation des crimes . Seuls, les artistes, à l’instar de Bruce Springtein « The Boss » ont élevé la voix cf  « 41 shots » . Ce qui les honore .

 

Combien de coups de fusil faut-il pour tuer un homme ? Darren Wilson a vidé son chargeur, soit 6 coups et les quatre de New York ont appuyé 41 fois sur leurs gâchettes ! Tant d’acharnement à liquider pour un oui ou pour un non doit interpeller la conscience de tout Homme .

 

Que disent les Américains face au meurtre des enfants américains ? Qu’en pensent les intellectuels outre Atlantique ? Quelle est cette police qui ne tire que pour tuer ? Des siècles après, les forces de l’ordre américaines se croient-elles toujours au Far-West ? A quand une police à majorité noire dans une ville comme Ferguson ( qui n’est pas un ghetto ) ? Pendant combien de temps encore les forces de l’ordre, les politiciens, etc vont-ils continuer à entretenir ce stéréotype idiot qui considère tout Noir comme un délinquant, un criminel potentiel ? Avez-vous remarqué que 2200 gardes nationaux ont été déployés là où il faudrait des psychologues, des sociologues, des anthropologues, bref, des sciences sociales pour rapprocher les policiers de leurs concitoyens qu’ils sont théoriquement chargés de protéger ?

 

    Cette politique du muscle est vouée d’ores et déjà à l’échec . Par ailleurs, elle discrédite les Américains à la face du monde alors que l’Amérique fait rêver .

 

Dernière interrogation : qui est le prochain de Darren Wilson , qui affirme :

   

                 « J’ai bien fait mon travail »

                 « Je ne crois pas que ça va me hanter »

                 « On veut(ma femme et moi) juste une vie normale . C’est tout » .

 

Le même Darren qui soutient que Michaël Brown a tenté de lui arracher son pistolet à 3,5 m tout en ayant les bras levés ! Mais Darren Wilson dit tellement de choses …cf ses déclarations devant le grand jury .

 

     Le meurtre de Ferguson et son verdict viennent de briser à nouveau le rêve de Martin Luther King du 28 Août 1963 :

 

                  « Nous ne pourrons jamais être satisfaits tant que le Noir sera victime des

                     indicibles horreurs de la brutalité policière »(1) . 

 

Dans une adresse remarquable devant le Parlement européen de Strasbourg, le Pape a demandé à l’Occident d’être moins égoïste et de mettre l’Homme au centre de ses préoccupations  . Sera-t-il entendu au-delà des murs du Parlement ?

 

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même » dit la Bible . Et Gandhi d’ajouter : « Et mon prochain peut être un animal » .

 

 1 . I have a dream, Washington le 28 Août 1963 .        

 

                                                             David KOULAYOM-MASSEYO .

 QUI EST LE PROCHAIN DE DARREN WILSON ? par David Koulayom Masseyo

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com