Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 17:05

 

 

 

 

APA-Bangui (Centrafrique) - 2014-11-04 14:23:35 - L’insécurité à Bangui, la rentrée scolaire, l’élection et la Minusca font la Une de la presse de ce mardi Médias + avertit : « Attention au KM5 » tandis que Centrafric Matin s’interroge « A quand le désarmement de KM5 ? ».


Selon Médias +, « le départ des musulmans pacifistes et non Séléka de KM5, donne désormais l'occasion aux tueurs à gage islamistes de faire leur sale boulot et ils sont en train de préparer une vaste opération de vengeance pour leurs parents tués et des biens perdus ».


« Au cas où il n'y a pas de désarment de KM5, Boy-Rabe et de tous les autres arrondissements de Bangui, cette vague de violence ne finira jamais. C'est pourquoi nous demandons aux autorités de la transition de prendre leur responsabilité devant ce phénomène de violence pour lui trouver une solution» commente Centrafric Matin. 


Abordant la question de la Minusca, le même journal se demande : « Babacar Gaye et la Minusca peuvent-il juguler la crise en si peu de temps ? C'est une affaire de gros sous dans les poches », fait-il remarquer ajoutant : « arme à la main on ne pense qu'à repartir aussi riche de pétrodollars saoudiens. Alors Sangaris, l'Eufor-RCA, Minusca, chaque entité met en scène son scénario ».


Et de s'étonner de l'armada déployé par les forces onusiennes sans qu'il y ait la paix « autant de matériels de guerre, autant d'engins de la mort, autant de bureaucratie sans que la paix ne soit au rendez-vous. Chaque élément, petit et grand rêve d'une villa personnelle grâce à la RCA. S'il y a la paix tout de suite ils seront au chômage », souligne-t-il.


Et Le Confident de renchérir « le pompier Babacar Gaye à Bambari ». Le journal revient sur le déplacement du chef de la Minusca, samedi 1er novembre à Bambari pour « non seulement s'informer sur l'accentuation de l'insécurité dans cette ville mais aussi recueillir des propositions relatives à la régression de ces violences qui ont entrainé des pertes en vies humaines ».


Le Démocrate revient sur « la rentrée scolaire 2014-2015. Les enseignants exigent quatre mois de salaire ». 

 

Décidemment les enseignants se sont entendus pour ne pas reprendre le chemin de l'école afin de contraindre le gouvernement à répondre à leurs exigences. Entre autres exigences le versement des arriérés de salaire, la question de la sécurité et une bonne gestion des ressources humaines » souligne Le Démocrate.


Evoquant les futures élections, L'Hirondelle titre : « Centrafrique : Les élections au plus tôt en août 2015 ».

 

A en croire ce journal, à Bangui plus personne ne croit au respect de l'échéance du 15 février 2015. Donc, prolongation en vue pour la transition.


« On s'en doutait. On a désormais la certitude. Initialement programmées le 15 février 2015, les élections générales en RCA, scrutin présidentiel en tête, sera différé d'au moins d'un semestre. L'enjeu calendaire a été de nouveau évoqué lors d'un récent briefing politique de la Minusca », indique L'Hirondelle.

 

http://www.apanews.net/article_read-808759-inserite-bangui-rentrescolaire-ection-et-minusca-ea-une.html#sthash.3jRV1sOs.dpuf

Insécurité à Bangui, rentrée scolaire, élection et Minusca à la Une

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com