Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 16:28

 

 

 


Ouagadougou - AFP / 02 novembre 2014 15h58 - L'armée burkinabè a pris le contrôle dimanche de deux lieux stratégiques de la capitale Ouagadougou, la radio-télévision nationale et la place de la Nation, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Des soldats du régiment de sécurité présidentielle ont tiré en l'air dans la cour d'entrée du bâtiment de la télévision peu après 14H00 (locales et GMT) pour disperser une foule de manifestants, avant de se rendre maîtres des lieux en quelques minutes.


Le régiment de sécurité présidentiel est l'unité du lieutenant-colonel Isaac Zida, désigné par l'armée samedi pour diriger un régime de transition après la chute du président Blaise Compaoré, chassé par la rue après 27 ans au pouvoir et réfugié en Côte d'Ivoire.


Tous les personnels de la radio-télévision ont été évacués, ainsi que les journalistes étrangers.

L'armée a simultanément pris le contrôle de la place de la Nation, haut lieu de la contestation publique, où des milliers de manifestants étaient réunis, selon un journaliste de l'AFP.


Des soldats sont arrivés à bord de plusieurs pick-up, ont tiré en l'air et ont lancé des grenades lacrymogènes, faisant fuir les manifestants.


Les soldats ont ensuite quadrillé la place, dont on ne peut pas approcher désormais à moins de 100 mètres.



(©)

 

 

Alassane Ouattara a rencontré Blaise Compaoré à Yamoussoukro 

 

APA-Yamoussoukro (Côte d'Ivoire) - 2014-11-02 13:29:56 - Le Chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara a rencontré, samedi soir, à Yamoussoukro, le Président déchu du Burkina Faso, Blaise Compaoré qui a trouvé refuge dans la capitale politique et administrative ivoirienne après sa démission du pouvoir.


Selon une source proche de la présidence ivoirienne, la rencontre entre les deux hommes a duré environ deux heures de temps. "Le Président Ouattara a regagné Abidjan dans la soirée", ajoute la même source sans aucune autre précision.

M. Compaoré, sa famille et ses proches ont été accueillis vendredi soir à Yamoussoukro, après avoir quitté Ouagadougou où il avait démissionné de la présidence suite à une forte pression populaire.


L'homme d'affaires mauritanien Moustapha Ould Limam Chafi, Conseiller spécial du Président déchu du Burkina, Blaise Compaoré, est arrivé de son côté samedi soir à Abidjan à bord d'un avion spécial. Il répond à une invitation du Chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara, qui lui a fourni l'avion spécial de type Falcon à bord duquel il a voyagé.


Ould Chafi a été reçu à l'aéroport d'Abidjan par le frère du président ivoirien, Ibrahim Ouattara, ministre des Affaires présidentiels. Avant de quitter Ouagadougou, Ould Chafi a reçu un appel de Isaac Zida, le président de la transition, qui lui a demandé de rester au Burkina mais Chafi a préféré répondre à l'invitation de M. Ouattara.


En quittant sa résidence de Ouagadougou, Ould Chafi a été escorté par des militaires burkinabè qui ont assuré sa sécurité jusqu'à son embarquement pour Abidjan. Moustapha Ould Limam Chafi a été la pièce maîtresse dans la libération de plusieurs otages occidentaux détenus dans le Sahel, indique-t-on.

 

http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=808577#sthash.3gC18eDv.dpuf

Burkina: l'armée prend le contrôle de la télévision et de la place de la Nation

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com