Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 14:46

 

 

 

 

APA-Abidjan (Côte d'Ivoire) - 2014-11-01 13:05:02 - Le Président Blaise Compaoré, sa famille et ses proches ont été accueillis en Côte d'Ivoire, annonce samedi la présidence ivoirienne dans un communiqué transmis à APA.


" Le Président de la République informe le peuple ivoirien, les populations vivant en Côte d'Ivoire ainsi que la communauté internationale que le Président Blaise Compaoré, sa famille et ses proches ont été accueillis en Côte d'Ivoire", stipule le communiqué signé de Marcel Amon-Tanoh, Directeur de cabinet du Président Alassane Ouattara.


"Le Président de la République présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement à tous les blessés", poursuit le texte, ajoutant que " le Président de la République et le Gouvernement suivent avec une attention particulière l'évolution récente de la situation politique au Burkina Faso, pays frère avec lequel la Côte d'Ivoire partage une frontière commune et des liens séculaires de fraternité et de solidarité"


"Très préoccupé par la crise que traverse le Burkina Faso, le Président de la République forme le vœu que ce pays frère renoue dans les meilleurs délais avec la Paix et la Stabilité", conclut le communiqué.

 

http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=808536#sthash.hKnMg6N6.dpuf 

 

 

 

Blaise Compaoré, actuellement en exil à Yamoussoukro (médias)

 

APA-Ouagadougou (Burkina) - 2014-11-01 12:38:46 - Le chef de l'État burkinabè démissionnaire et en fuite, Blaise Compaoré, se serait réfugié à Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d'Ivoire, depuis vendredi dans l’après-midi, selon des sources médiatiques.


L'information a été donnée par le journal Jeune Afrique, confirmée par le bureau de l'AFP à Abidjan.


Blaise Compaoré a quitté le palais présidentiel de Kosyam, à Ouagadougou, hier en début d'après-midi, au moment où le communiqué annonçant sa démission était lue à la télévision.

 
Certains témoins ont affirmé avoir vu son cortège prendre la direction de Pô, ville située au sud du pays et où se trouve l'un des plus grands camps de formation militaire du Burkina Faso.


Une source proche du convoi, citée par Jeune Afrique, explique que le cortège n'a jamais atteint Pô par la route nationale.


« Il a bifurqué dans la brousse juste avant l'arrivée à Nobéré, situé à 45 km de Pô. La foule l'y attendait et les gardes de Compaoré ont préféré éviter l'affrontement », rapporte le journal.


Et d'ajouter qu'«en contact permanent avec le président ivoirien, Blaise Compaoré et ses accompagnateurs ont attendu dans une zone non-habitée l'hélicoptère envoyé par Alassane Ouattara jusque dans le milieu de l'après-midi ».


C'est ensuite à Yamoussoukro que les autorités ivoiriennes auraient emmené Blaise Compaoré pour le mettre à l'abri, où il se trouvait ce matin, selon des sources proches de l'ex-président burkinabè.


Au Burkina Faso, aucune source officielle n'a encore confirmé cette information, mais le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida, le nouvel homme fort du pays, a affirmé dans la nuit que l'ancien président en fuite était "en sécurité" et que "son intégrité physique et morale était respectée", sans préciser où Blaise Compaoré a trouvé refuge, suite à démission, vendredi en mi-journée.

 

http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=808534#sthash.VtFjsKJW.dpuf

Blaise Compaoré et sa famille "accueillis" en Côte d'Ivoire, annonce la présidence ivoirienne

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com