Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 09:57

 

 

 

 

Bangui (Centrafrique) - 06/10/14 (APA) - Mme Hélène Le Ggal, Conseillère Afrique du chef de l’état français, François Hollande, en visite officielle en Centrafrique, a conseillé aux autorités de transition de ce pays de mettre en place un chronogramme électoral, en attendant de mobiliser le financement nécessaire.

 

« En ce qui concerne les élections il y a évidemment une question de financement qui va reposer beaucoup sur la communauté internationale. Mais il y a aussi des décisions à prendre sur un certain nombre de sujets pour qu'un chronogramme puisse être établi et nous souhaitons que cela soit fait le plus rapidement possible »a-t-elle dit à la presse au sortir d'une audience avec la présidente intérimaire centrafricaine Catherine Samba-Panza.

 

La rencontre qui s'est déroulée au palais de la renaissance à Bangui en présence du colonel Pierre Schili, conseiller diplomatique et chef d'état-major du cabinet militaire particulier du chef de l'état ainsi que l'ambassadeur de France en Centrafrique, M Charles Malinas, a permis aux personnalités de faire le point sur la situation actuelle en Centrafrique sur tous les plans.

 

« Je me suis entretenue avec la cheffe de l'état Catherine Samba-Panza, en particulier sur le chantier que doit mener l'équipe de transition c'est-à-dire la préparation des élections, le dialogue national dans tout le pays, également l'économie et développement. » a confié Mme Hélène Le Gal

 

A en croire, Mme Le Gal son séjour de quarante-huit heures à Bangui, lui permettra aussi de rencontrer les autres autorités centrafricaines ainsi que la communauté internationale présente à Bangui afin de produire un rapport au président François Hollande à titre de compte-rendu.

 

« Nous sommes évidemment là pour soutenir le processus centrafricain. La France est au côté de la Centrafrique dans la période actuelle comme elle l'a été au cours des derniers mois » a –t-elle réitéré

 

Une officielle française favorable à l'établissement "rapide" d'un chronogramme électoral en Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com