Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 17:42

 

 

  

APA-Bangui (Centrafrique) - 2014-10-07 14:44:16 - La coordonnatrice des affaires humanitaires en Centrafrique, Claire Bourgeois, a plaidé mardi à Bangui pour le retour des fonctionnaires dans leurs lieux de travail notamment dans les préfectures et sous-préfectures, estimant que le commandement territorial doit être en place pour que le travail se fasse correctement.


‘'En tant que Journalistes, pour le plaidoyer on compte sur vous. Il faut que l'administration soit en place. On ne peut plus se permettre aujourd'hui d'avoir des préfets et sous-préfets qui restent à Bangui. Ceux-ci ne vont pas donner un signal fort que la vie a repris'', a indiqué Claire Bourgeois, au cours d'une conférence de presse tenue au siège de l'OCHA à Bangui, en présence notamment de Maurice Azonnankpo, Responsable Protection et coordinateur principal du cluster protection, et de Bob Mc Carthy de l'Unicef.


Cette rencontre intervient au lendemain d'une mission conjointe gouvernement-Ocha, d'évaluation et d'analyse des besoins prioritaires effectuée du 30 septembre au 3 octobre dans la préfecture de l'Ouham Pendé dans le nord de la République Centrafricaine.

‘'C'est vraiment essentiel que l'administration retourne dans les préfectures et sous-préfectures. Car c'est aussi essentiel que les gens qui y travaillent puissent avoir un leader'', a-t-elle insisté. 


Après le redéploiement de l'administration sur le terrain et la lutte contre impunité, ‘'Il faut des policiers et gendarmes pour arrêter les criminels et remettre l'ordre'', a ajouté Mme Bourgeois présentant cette nécessité comme un second défi au retour à la vie pacifique en Centrafrique. 


A en croire la coordonnatrice humanitaire, le retour des réfugiés centrafricains de Cameroun et du Tchad constitue un signal encourageant pour les humanitaires qui devrait être consolidé par le gouvernement et les humanitaires. 


‘'Lorsqu'on parle de retour dans un contexte de déplacement, il y a deux facteurs qu'il faut prendre en compte. Le retour doit se faire dans la sécurité et la dignité'', a indiqué, pour sa part, Maurice Azonnankpo du HCR.

 

http://www.apanews.net/article_read-806362-les-membres-du-commandant-territorial-centrafricain-inviteeejoindre-leurs-postes.html#sthash.QU4lXFZU.dpuf

 

Les membres du commandement territorial centrafricain invités à rejoindre leurs postes

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com