Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 01:54

 

 

 

 

Par Vincent Hugeux et Eric Pelletier, publié le 03/10/2014 à 18:51, mis à jour à 18:53

 

Soumeylou Boubeye Maïga, 60 ans, est entendu dans le cadre de deux affaires: un contrat portant sur la livraison d'uniformes. Et pour ses liens avec Michel Tomi, entrepreneur corse mis en examen pour "corruption d'agent public étranger" en juin dernier. 

 

Soumeylou Boubeye Maïga a été placé en garde à vue, jeudi soir, dans les locaux de la Direction centrale de la police judiciaire, à Nanterre (Hauts-de-Seine). Cet ancien ministre de la Défense du Mali, natif de Gao, a d'abord été entendu dans le cadre d'un contrat portant des uniformes militaires. Depuis ce vendredi après-midi, les enquêteurs l'interrogent dans le cadre d'un second dossier: l'affaire dite "Michel Tomi", du nom de ce chef d'entreprise corse ayant bâti une fortune colossale dans les pays africains. 

 

En filigrane apparaîtraient aussi les conditions d'acquisition du nouvel avion de la présidence malienne, dossier dans lequel Michel Tomi aurait joué un rôle, comme l'indique Jeune Afrique. 

 

De substantielles surfacturations?

 

Journaliste de formation, Soumeylou Boubeye Maïga a fait ses études à Dakar et Paris. Il a été, tour à tour, directeur général de la DGSE malienne (sécurité d'Etat), des Forces armées, puis des Affaires étrangères sous Amadou Toumani Touré, alias ATT, et, après l'accession à la présidence d'Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), de nouveau titulaire du portefeuille de la Défense et des Anciens combattants. Il a démissionné le 27 mai 2014 au lendemain du fiasco de la contre-offensive déclenchée sur Kidal (extrême-Nord). 

 

La présidence malienne a ordonné voilà peu l'annulation d'une douzaine de contrats d'armements conclus sous son autorité. Lors d'une mission récente, une équipe d'enquêteurs du Fonds monétaire international (FMI) aurait mis en évidence de substantielles surfacturations.  

 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/monde/l-ancien-ministre-de-la-defense-malien-en-garde-a-vue_1607792.html#5uoW2ZD2wd7jLSvg.99

 

 

NDLR : A noter que Soumeylou Boubeye Maiga est le numéro 2 de la mission de l'Union Africaine (MISCA) en Centrafrique

L'ancien ministre de la Défense malien en garde à vue

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com