Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 23:17

 

 

 

 

http://www.un.org/   9 octobre 2014 – Le Représentant spécial du Secrétaire général en République centrafricaine, le général Babacar Gaye, a condamné jeudi dans les termes les plus forts une embuscade contre des Casques bleus de la Mission des Nations Unies (MINUSCA) aux abords de la capitale Bangui, qui a causé la mort d'un soldat, et a fait un blessé grave et sept blessés légers.

 

Le Représentant spécial a rappelé que la MINUSCA s'est déployée dans le pays à la demande des Centrafricains pour appuyer leur processus de transition, protéger les civils et les droits de l'homme et aider à la restauration de l'Etat.

 

« Ce crime contre les forces des Nations Unies, qui sont ici pour aider le peuple de la République centrafricaine, est inacceptable et les responsables devront répondre de leurs actes et être traduits devant la justice », a dit Babacar Gaye.

 

« Les Nations Unies sont une organisation non partisane, et nous travaillerons avec l'ensemble des acteurs pour atteindre nos objectifs, pour promouvoir la paix et la réconciliation en République centrafricaine. Mais nous continuerons de prendre des mesures robustes contre les criminels qui menacent les civils », a-t-il ajouté.

 

Il a présenté ses sincères condoléances aux familles du soldat tombé et à son gouvernement et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

 

Mercredi, Babacar Gaye a fermement condamné des violences qui ont secoué Bangui ces derniers jours et qui se sont soldées par plusieurs morts, des blessés et des actes de vandalisme.

 

« Le Représentant spécial exprime sa consternation face à ces incidents de nature à porter préjudice au processus politique. Il déplore les pertes en vies humaines et présente ses condoléances aux familles des victimes et sa compassion aux blessés », a souligné la MINUSCA dans un communiqué de presse publié mercredi.

 

La Mission a signalé des manifestations violentes devant son quartier général à Bangui au cours des deux derniers jours. Plusieurs véhicules de l'ONU ont été la cible de tirs et de jets de pierres. Aucun employé de l'ONU n'a été blessé. Les manifestations ont été dispersées.

 

Le général Gaye a encouragé « tous les acteurs de la vie politique et de la société civile centrafricaine à retrouver la voie du dialogue qui est la seule issue vers la réconciliation et la paix durable ».

 

Il a également réitéré l'appui de la communauté internationale au processus de transition tel qu'exprimé dans la résolution 2149 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

 

Selon la communauté humanitaire, environ 3.000 personnes ont été déplacées à la suite des récents affrontements dans la capitale et sont arrivées dans la ville de Bimbo.

Centrafrique : l'ONU condamne une embuscade qui a causé la mort d'un Casque bleu à Bangui

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com