Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 12:44

 

 

 

 

 

APA-Bangui (Centrafrique) - 2014-09-29 10:15:18 - Le regain de violences au KM5 dans le 3è arrondissement, le scandale du détournement de fonds à la présidence, la MINUSCA et le séjour de la présidente de transition aux Etats-Unis d’Amérique sont les principaux sujets commentés lundi dans la presse centrafricaine.

 

‘'Samba-Panza, Dos Santos et les mallettes'', titre le quotidien L'Hirondelle là où le Confident parle de ‘'Scandale au palais de la renaissance : Samba-Panza, Dos Santos et les mallettes''.

 

‘'En mars, le président angolais avait octroyé 10 millions de dollars à son homologue centrafricain pour renflouer son pays en faillite. Un quart de cette somme n'est pas rentré dans la caisse de l'Etat. Simple oubli ?'', s'est interrogé Le Démocrate.


‘'Pressée de questions par le FMI qui a eu vent du don et la présidence angolaise qui apprécie peu cette disparition d'une partie du magot, Catherine Samba-Pnaza, charge son directeur de cabinet, professeur Joseph Mabingui de réagir'', notent le Confident et Le Démocrate. Ils ajoutent : ‘'en guise de réponse, ce dernier reproduit un tableau récapitulatif expliquant que l'argent a été utilisé sous forme de fonds politique entre la présidente de transition et le premier ministre de l'époque André Nzapayéké''.


‘'Samba-Panza à New York : de l'espoir pour les centrafricains'', affiche sur un tout autre plan Le Démocrate. Et le confrère de commenter : ‘'les grandes décisions du conseil de sécurité des nations unies s'annoncent salvatrices pour la RCA. C'est ce qu'on peut retenir de toutes les informations de bonne source en provenance du pays de Obama''.


Parlant toujours du séjour de Samba-Panza au pays de l'Oncle Sam, Le Démocrate relève le fait que ‘'La communauté internationale promet ses aides mais veut des avancées''.

Sur le plan de l'insécurité entretenue par des hommes armés, Centrafric Matin se désole de voir ‘'Lopez froidement abattu chez lui et le pillage à main armée de plusieurs maisons devant la Sangaris et l'Eufor-RCA, spectatrice''


Pour le confrère, le vol à main armée a changé de camp. Les musulmans de KM5 passent à la vitesse supérieure dans un acte où ils tirent et les populations civiles prennent la fuite.


‘'Alors de maison en maison, les musulmans cassent les portes et emportent tout. C'est ainsi qu'un jeune, footballeur en première division, Lopez, se retrouve nez à nez avec eux. Il sera froidement abattu avec une balle dans la bouche, emportant toutes ses lèvres'', déplore le confrère.


De son côté, Le Démocrate renchérit : ‘'KM5 : encore des affrontements causant des morts en présence des casques bleus''.


‘'Des armes ont encore tonné ces derniers temps dans la capitale centrafricaine notamment au KM5. Ce nième affrontement a eu lieu dans une zone sous contrôle d'une force onusienne qui malheureusement ne s'est pas imposée (…)'', a commenté le confrère.


Sur tout autre plan concernant la liberté d'aller et de venir Centrafric Matin a titré : ‘'Libre circulation des biens et de personne véritable handicap pour l'exécutif centrafricain''.

‘'La libre circulation des biens et des personnes qui doit favoriser l'essor économique de la RCA est reléguée au second plan'', déplore Centrafric Matin.


Face à cette situation de statut quo, le confrère constate que ‘'les fonctionnaires et agents de l'état n'ont toujours pas regagné leurs postes d'affectation. L'autorité de l'état ne s'exerce qu'à Bangui en détriment de l'arrière-pays. De Nzapayéké à Kamoun, c'est le statut quo. Sortir pour aller rendre visite aux parents est devenu problématique.''

Et de s'interroger ‘'Qui osera se déambuler dans les rues de Bangui et dans l'arrière-pays comme bon lui semble ?''.

 

http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=805703#sthash.7Fu3F2gB.dpuf

 

Violence, détournement de fonds et Catherine Samba-Panza à l'ONU au menu de la presse centrafricaine

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com