Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 14:22

 

 

 

 

 

APA-Brazzaville (Congo) 2014-09-17 12:55:38 - Le Dr Nicolas Dologuélé de l’Organisation pour la lutte contre les épidémies en Afrique Centrale (OCEAC) a souligné mercredi à Brazzaville le bien fondé d’un plan d’urgence de trois mois dans la zone CEMAC pour prévenir et opposer une riposte à la maladie à virus Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest et en RD Congo.


Pour le Dr Nicolas Dologuélé, expert en épidémiologie originaire de la Centrafrique, qui s'exprimait en marge d'un atelier d'experts en épidémiologie de l'Afrique centrale, « bien qu'aucun cas de maladie à virus Ebola n'a encore été signalé dans les pays de la zone de la Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC), il a été jugé nécessaire de mettre en place un plan d'urgence pour mettre tout le monde en phase d'attaque contre cette maladie à virus Ebola au cas où elle se déclenchait. » 


« Ce plan d'urgence va couvrir des activités selon les axes suivants : la coordination, la surveillance épidémiologique la sensibilisation, la mobilisation sociale, les activités transfrontalières et la coordination sous-régionale », a déclaré cet expert.


« Ce plan d'urgence une fois mis en place va couvrir la période de fin septembre à fin décembre mais il faut qu'en urgence les pays de la CEMAC arrivent à mettre en œuvre ce paquet d'activités qu'on aurait déterminé de manière qu'ils soient tous en phase de riposter en cas d'attaque », a encore dit le Dr Dologuélé.


« Bien que les pays de la zone CEMAC ont leur plan de contingence, ils ne sont pas tous en phase. Il faut amener tout le monde à être en phase, pour mener obligatoirement ces activités d'urgence d'ici fin décembre pour contrer cette maladie et ensuite on va essayer de faire une évaluation en fin décembre » a-t-il expliqué.

L'atelier d'experts en épidémiologie de deux jours (16 au 17 septembre), ouvert mardi à Brazzaville, se tient en prélude de la réunion des ministres de la Santé de la zone CEMAC qui aura lieu jeudi à Brazzaville pour valider ce plan de prévention et de riposte de la maladie à virus Ebola dans la zone.


La multiplication des plans de prévention et de riposte en zone CEMAC se justifie par le fait que depuis son apparition en Afrique, cette maladie a déjà affecté deux fois la zone notamment le Congo et le Gabon.


Le Congo a connu quatre épidémies à fièvre Ebola en 2001, 2002, 2003 et 2005 avec près de 198 décès et des villages entiers rayés de la carte dans les départements qui ont été affectés.


Cet atelier regroupe des experts des pays de la CEMAC que sont : Congo-Brazzaville, Cameroun, Gabon, Guinée Equatoriale, Centrafricaine et Tchad. 

 

 http://www.apanews.net/article_read-804784-un-plan-d--urgence-de-trois-mois-va-ee-mis-en-place-dans-la-zone-cemac-pour-prenir-ebola.html#sthash.9T1vZHER.dpuf

 

Un plan d'urgence de trois mois va être mis en place dans la zone CEMAC pour prévenir Ebola

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com