Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 11:48

 

 

 

 

 

 

13 Septembre 2014 - 11:36 

 

Dans un entretien du chef de l'Etat, Idriss Déby réalisé par Afrique Media TV au Palais Présidentiel à N'Djamena, le dirigeant tchadien aborde plusieurs sujets sensibles et expose sa vision du monde. Déby pointe clairement du doigt la France dans la responsabilité de la crise centrafricaine. Extraits des propos du Président tchadien sur la situation de la RCA.

 

 

« Des amis qui sont intervenus comme nous en RCA pour trouver des solutions avec des agendas. Je parlerai de Sangaris bien sûr, la France. Ce que je vous dit je l'ai dit au Président Hollande de la manière la plus amicale possible. Les deux agendas n'étaient pas peut être dans l'intérêt de la RCA. On nous a poussé à la porte et nous sommes partis.  » 

 

« J'ai fait une réunion et nous avons décaissés 30 milliards de FCFA pour faire fonctionner l'administration de la RCA. Le Tchad a mis plus. Nous n'avons pas du tout abandonné la RCA.  » 

 

« SI l'armée tchadienne devait repartir en RCA, cela ne se fera qu'avec l'accord des autorités tchadiennes et surtout avec une demande expresse des autorités et du peuple centrafricain.  » 

 

« S'il y a une manipulation, je pense, c'est de Sangaris, ne cherchez pas de midi à quatorze heures.  » 

 

« Nous sommes prêts à aider la RCA sur tous les plans. Nous avons intérêt à avoir une RCA en paix.  » 

 

RCA : "S'il y a une manipulation, c'est de Sangaris, ne cherchez pas de midi à 14 h" (Déby)

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com