Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 17:58

 

 

 

 

30/09/14 (AFP)

 

La force européenne en Centrafrique (Eufor RCA) déployée à Bangui a été prolongée mardi de trois mois, jusqu'en mars, par les ambassadeurs des 28 pays de l'Union européenne, a-t-on appris de sources diplomatiques.

 

Cette mission, forte de quelque 750 soldats et gendarmes, assure le maintien de l'ordre à l'aéroport de Bangui et dans le camp de réfugiés de Mpoko, collé à l'aérodrome.

 

Elle patrouille aussi dans le cinquième et surtout le très sensible troisième arrondissement, qui compte la seule enclave musulmane restante de la capitale et a été le théâtre de violents heurts en août.

 

Le mandat initial de l'Eufor RCA, pleinement opérationnelle depuis la mi-juin, devait se terminer à la mi-décembre.

 

Sa prolongation doit encore être formellement avalisée au niveau ministériel cet automne, peut-être dès le Conseil des ministres des Affaires étrangères le 20 octobre à Luxembourg.

 

La mission a été prorogée pour permettre une "transition en douceur" avec la force de l'Onu en Centrafrique (Minusca), qui a commencé à se déployer à la mi-septembre, a expliqué une source européenne à l'AFP.

 

"Cela permet de maintenir le même niveau de présence internationale" qu'actuellement, jusqu'à ce que la Minusca, qui doit absorber les troupes de la force africaine Misca et remplacer l'opération française Sangaris ainsi que l'Eufor RCA, fonctionne à plein régime, a-t-elle ajouté.

 

A terme, la Minusca doit compter 12.000 hommes à effectif plein.

 

Le commandant de l'Eufor RCA, le général Philippe Pontiès, avait plaidé le 17 septembre pour une prolongation de sa mission, soulignant que cela répondait "d'abord à une attente forte en Centrafrique, de la population, des autorités politiques et de l'ensemble des acteurs humanitaires (...) afin de consolider les acquis encore fragiles" sur le terrain.

 

Quelque 300 soldats et gendarmes français sont actuellement basés à Bangui au sein de cette force, qui compte aussi des contingents espagnols, italiens, lituaniens et finlandais.

 

La France, qui pourra envisager d'autant plus rapidement le retrait de ses propres troupes que l'Eufor RCA restera jusqu'en mars, avait soutenu le principe d'une prolongation de la mission de la force européenne lors d'une réunion informelle des ministres de la Défense de l'UE le 8 septembre à Milan.

La mission de l'Eufor en Centrafrique prolongée jusqu'en mars

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com