Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 11:58

 

 

 

 

AFP 24 SEPTEMBRE 2014 À 17:06

 

Le tribunal international juge «justifié» de se pencher sur une série d'agressions commises par des milices armées ces deux dernières années, dans un pays en proie à des violences intercommunautaires.

 

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a ouvert une enquête sur une liste «interminable» d’atrocités présumées commises en Centrafrique par des milices armées depuis août 2012, a-t-elle indiqué mercredi.

 

«Mon bureau a rassemblé et analysé scrupuleusement les informations pertinentes émanant de diverses sources fiables», a déclaré Fatou Bensouda dans un communiqué. «Au terme de cette analyse indépendante et approfondie, je suis parvenue à la conclusion qu’il était justifié de procéder à une enquête.»

 

Cette décision fait suite à un examen préliminaire ouvert en février afin de déterminer si son bureau devait enquêter ou pas sur les violences intercommunautaires qui avaient mis le pays à feu et à sang pendant 18 mois.

 

La situation en Centrafrique s’était détériorée après le renversement du président François Bozizé en mars 2013 par la Séléka, une coalition de plusieurs factions rebelles qui avaient pris les armes fin 2012. Ils avaient finalement été chassés du pouvoir en janvier 2014.

 

La rébellion Séléka, essentiellement des musulmans originaires du nord de la Centrafrique, du Tchad et du Soudan, avait multiplié pendant des mois les exactions contre la population, majoritairement chrétienne.

 

L’enquête de Fatou Bensouda vise l’ex-rébellion mais aussi les milices chrétiennes anti-Balaka, hostiles à l’ex-Séléka et responsables d’exactions massives contre les populations civiles musulmanes.

 

Entrée en fonction à La Haye en 2003, la CPI est le premier tribunal pénal international permanent chargé de juger les responsables présumés de génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre.

La CPI va enquêter sur une liste «interminable» d'atrocités en Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com