Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 23:05

 

 

 

 

 

16/09/14 (AFP)

 

Les pays de la zone franc de l'Afrique centrale se sont inquiétés mardi à Brazzaville d'un "risque de propagation réel et fort" de l'épidémie d'Ebola chez eux à partir de l'Afrique de l'Ouest où elle sévit.

 

"Le risque de propagation est réel et fort en Afrique centrale", a déclaré le Dr Constant Roger Ayenengoye, responsable d'un organisme de contrôle sanitaire de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Cémac).

 

"Notre inquiétude est d'autant plus légitime que dans le passé des épidémies d'Ebola ont fait des victimes au Congo et au Gabon", a ajouté le Dr Ayenengoye, secrétaire exécutif de l'Organisation de lutte contre les maladies endémiques en Afrique centrale (OCEAC), notant que "la maladie s'[était] propagée à une vitesse extraordinaire en Afrique de l'Ouest".

 

Le Dr Ayenengoye a tenu ces propos lors d'une réunion d'experts des pays de la Cémac destinée à préparer un plan régional de prévention et de riposte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola devant être approuvé jeudi par les ministres de la Santé de la zone.

 

La Cémac regroupe le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad.

 

Le Tchad et le Cameroun sont frontaliers du Nigeria, l'un des pays touchés par l'épidémie d'Ebola qui, selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), a fait près de 2.500 morts depuis le début de l'année en Afrique de l'Ouest.

 

Le Congo-Brazzaville est limitrophe pour sa part de la République démocratique du Congo, dont une région reculée du Nord-Ouest est touchée par une épidémie d'Ebola distincte de celle d'Afrique de l'Ouest et qui a fait officiellement 39 morts depuis la mi-août.

Ebola : "risque de propagation réel et fort en Afrique centrale" (Cémac)

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com