Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 13:55

 

 

 

 

 

05/09/14 (Xinhua)

 

Engagée dans une action de repositionnement son pays sur la scène diplomatique mondiale avec un discours annoncé lors de la prochaine Assemblée générale des Nations Unies à la fin du mois, la présidente de transition centrafricaine Catherine Samba-Panza s'est félicitée dans une interview exclusive avec Xinhua mercredi soir à Bangui du soutien constant de la Chine.

 

"La Chine est un pays ami qui a toujours été aux côtés de la République centrafricaine. Au plus fort de la crise, quand les armes tonnaient partout, l'ambassade de Chine est restée. Ça veut dire que la République populaire de Chine est restée à nos côtés. Dès que la situation l'a permis, son pays qui nous a apporté des appuis matériels", a déclaré l'ex-maire de Bangui, première femme portée à la tête de l'Etat.

 

Elue en janvier par le Conseil national de transition (CNT, Parlement provisoire) après la démission forcée de Michel Djotodia, porté au pouvoir par un coup de force de son ex-alliance rebelle de la Séléka contre le régime de François Bozizé le 24 mars 2013, Samba-Panza prépare une étape cruciale du processus de transition concernant des assises de réconciliation nationale avant la fin de l'année.

 

Pour elle, la coopération avec la Chine fournit des résultats convaincants face aux importants défis de développement socio- économiques que tente de relever avec peine la République centrafricaine (RCA), pays le plus pauvre d'Afrique meurtri par des crises politiques et rébellions à répétition depuis son indépendance en 1960.

 

"La Chine est là dans le domaine de l'énergie, a-t-elle précisé, ils vont continuer à nous aider. Dans le domaine des infrastructures également, la Chine est à nos côtés pour nous accompagner. Nous avons de très très bonnes relations. D'ailleurs à ce sujet, le jour où j'aurai l'opportunité d'aller en Chine, ce sera avec un très très grand plaisir que j'irai rendre une visite officielle au président chinois".

 

Par exemple, "dans le domaine énergétique d'abord, c'est très important parce que c'est que la Chine qui nous aidait à réhabiliter nos centrales de production d'électricité, Boali 1, Boali 2, Boali 3. Dans le domaine médical, la Chine est également très présente, avec la présence des médecins chinois et la construction de l'hôpital de l'amitié entre la Chine et la République centrafricaine. La Chine a également réhabilité un autre centre hospitalier très important."

 

En matière d'infrastructures, la construction des routes et des ponts vient renforcer ce partenariat. Un témoignage personnel : " je travaillais avec deux sociétés chinoises qui se sont occupées de construire les voies de désenclavement entre la République centrafricaine et le Cameroun. Je pense que nous espérons pouvoir continuer à développer cette coopération dans ce secteur-là".

 

La même satisfaction est exprimée pour les réalisations également accomplies dans le domaine agricole, où "nous avons toujours eu une coopération très soutenue avec la coopération agricole chinoise qui aidait les populations à développer certaines cultures vivrières".

 

"Et comme vous le savez, nous avons quelques problèmes de sécurité alimentaire. Donc, mettre un accent particulier dans le domaine agricole, notamment pour les cultures vivrières serait également très très important", souhaite la présidente de transition qui a annoncé inscrire son voyage aux Etats-Unis comme une occasion de faire du plaidoyer et du lobbying pour défendre la cause de son pays.

 

Centrafrique : Samba-Panza se félicite du soutien constant de la Chine à l'égard de son pays

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com