Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 19:41

 

 

 

 

APA-Bangui (Centrafrique) - 2014-09-27 13:53:58 - La présidente de transition Catherine Samba-Panza a demandé à l’Organisation des Nations unies de lever l’embargo sur la livraison des armes imposé à la Centrafrique, expliquant que c’est la seule voie susceptible de permettre à son pays d’avoir une armée digne de ce nom et capable d’appuyer les forces internationales qui tentent d’y ramener la paix.


« Il est extrêmement important et urgent que le pays dispose d'une armée qui apporterait d'ailleurs son concours aux forces de maintien de la paix sur le terrain. Or en raison de sanctions imposées par les Nations unies, notamment de l'embargo sur les armes en Centrafrique'' cela ne peut se faire, a notamment dit Catherine Samba-Panza.


Elle prenait part vendredi à New York, en marge de la 69-ème Assemblée générales des Nations unies, à une réunion de haut niveau consacrée aux derniers développements de la situation en Centrafrique.


Le président congolais Denis Sassou Nguesso qui prenait part à la réunion, a salué les efforts de la communauté internationale à travers les différentes forces qui se sont succédé, sur le théâtre des opérations en Centrafrique. Tout en appelant les autorités de la transition à un consensus, il a affirmé que « seule une démarche consensuelle, peut en garantir la réussite de la transition''.

 
Pour sa part, le président gabonais, Ali Bongo, présent à la rencontre, a indiqué que « nous devons continuer à soutenir les autorités de la transition afin qu'elles étendent leur légitimité au-delà de Bangui et lutter contre l'impunité''.


Ali Bongo a par ailleurs déploré les exactions à l'endroit des populations civiles et les attaques contre les acteurs humanitaires.


Emboitant le pas au président gabonais, le secrétaire général des nations unies Ban Ki Moon souligné que pour le retour de la paix « il est indispensable que les crimes atroces qui ont été commis en Centrafrique soient punis''. 


Parant de là, il a souligné la nécessité « d'engager toutes les parties signataires à conclure vite un accord politique sur la gouvernance et les principales questions de l'Etat de droit''.


La présidente de transition Catherine Samba-Panza, invitée spéciale du Secrétaire général de l'ONU, prendra la parole à la tribune des Nations unies ce samedi.

La RCA a été représentée aux travaux de la 68è Assemblée générale des Nations unies tenus en septembre 2013 par le Premier ministre de l'époque, maître Nicolas Tiangaye.

 

http://www.apanews.net/article_read-805625-catherine-samba-panza-pour-la-fin-de-l-embargo-des-armes-contre-la-rca.html#sthash.P1cZcl4l.dpuf

 

Catherine Samba-Panza pour la fin de l'embargo des armes contre la RCA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com