Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 22:38

 

 

 

 

Centrafrique

 

http://www.ladepeche.pf/   jeudi 28 août 2014 à 01H00

 

Deux soldats tahitiens ont été blessés, la semaine dernière, lors de heurts dans un quartier de Bangui, en Centrafrique.

 

Tevai Teamo, 29 ans, sergent au 152e régiment d’infanterie de Colmar, a été le plus sérieusement touché à la jambe droite par les éclats d’une grenade.

 

Hospitalisé à l’hôpital des armées Bégin à Saint-Mandé dans le Val-de-Marne, il se remet doucement de ses blessures dans l’attente d’un retour à la maison, à Sélestat, en Alsace, auprès de sa femme et de son bébé, avant de repartir en mission.

 

 

 

Mission explosive en Centrafrique pour le 1er Regiment de Laudun-Lardoise

 

http://www.midilibre.fr/   ALISSANDRE ALLEMAND

 

29 légionnaires du 1er Régiment étranger de génie de Laudun-L'Ardoise ont contribué à détruire des munitions dans la ville de Bouca.

 

Lundi 18 août, les soldats du groupement tactique interarmes (GTIA) de Boissieu, et tout spécialement les légionnaires du 1er Régiment étranger de génie de Laudun-L'Ardoise ont effectué une opération de destruction de munitions dans la ville de Bouca, située à environ 100 km au sud de Batangafo en Centrafrique. Une opération qui a pu se réaliser avec le concours de la population locale qui a contacté les soldats de la Force pour les avertir qu'ils venaient de découvrir quatre roquettes de type RPG-7 aux abords de Bouca.

 

À leur arrivée sur la zone, les militaires du GTIA ont dans un premier temps pris contact avec un interprète afin d'informer la population environnante sur les dangers d'une telle destruction, et les mesures de précaution à prendre. Un périmètre de sécurité de 300 m autour du lieu de destruction a alors été délimité afin de ne faire courir aucun risque aux villageois. Les sapeurs laudunois du 1er Reg, spécialistes dans ce domaine, ont ensuite réalisé un “fourneau”.

 

29 légionnaires du 1er Reg projetés en Centrafrique

 

Concrètement, une sorte de puits au fond duquel ils ont déposé les munitions à détruire. Une charge explosive a alors été déposée sur les roquettes à détruire, le tout relié à un système de mise à feu. Une fois l'opération effectuée, la population a pu revenir dans la zone en toute sécurité. Par ce type d'action, les soldats du GTIA de Boissieu, et donc les légionnaires du 1er Reg, participent à la sécurisation de la population de l'ouest du pays en rétablissant des conditions d'une circulation normale pour les habitants.

 

Environ 2 000 militaires français, dont 29 légionnaires et cadres de la 3e compagnie du 1 er Reg sont actuellement déployés dans l'opération Sangaris, aux côtés des 6 000 hommes de la Misca. Lancée le 5 décembre 2013 par le président de la République, l'opération Sangaris vise à rétablir un niveau de sécurité en République centrafricaine.

Lu pour vous : Tevai Teamo : “J’ai vu le mec dégoupiller sa grenade et la lancer vers moi”

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com