Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 12:49

 

 

 

 

 

08/07/2014 | 08:41

Description : http://www.zonebourse.com/images/spacer.gif

Une rencontre entre les acteurs du conflit en République centrafricaine (RCA), prévue fin juillet à Brazzaville, représente un espoir important pour le gouvernement français, a déclaré mardi le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

 

Le ministre a souligné qu'une solution politique devait être trouvée en RCA, où la présidente Catherine Samba-Panza apparaissait isolée "malgré ses efforts".

 

"La situation s'est améliorée mais il reste du chemin à parcourir et la solution ne sera que politique (...) Malheureusement (Catherine Samba-Panza) est un peu isolée et essaie avec beaucoup de force de faire en sorte qu'un cessez-le-feu soit possible", a déclaré sur RMC le ministre français, qui s'exprimait depuis Bangui.

 

La ville de Bambari, au nord-est de la capitale, a connu lundi un nouvel accès de violences, quelques semaines après des affrontements entre chrétiens et musulmans qui ont fait plusieurs dizaines de morts.

 

Les chefs des Etats de la région ont récemment proposé "une initiative de réconciliation" regroupant l'ensemble des acteurs du conflit centrafricain pour aboutir à un cessez-le-feu puis entamer un processus politique, a salué le ministre.

 

"Cette rencontre devrait avoir lieu à Brazzaville (République du Congo) avant la fin du mois de juillet. Le gouvernement français porte beaucoup d'espoir sur cette réunion qui devrait permettre d'aboutir à une situation plus pacifique", a ajouté Jean-Yves Le Drian.

 

Interrogé sur le calendrier du retrait des 2.000 soldats français présents en RCA, le ministre a déclaré que celui-ci serait progressif, évoquant une évolution du "format d'ici la fin de l'année" en fonction du déploiement attendu de 10.000 casques bleus dans le pays.

 

La France a lancé en décembre dernier l'opération "Sangaris", en appui à la force africaine Misca, pour mettre fin aux violences inter-religieuses qui touchaient depuis plusieurs mois la Centrafrique. L'intervention devait initialement durer six mois.

 

(Marion Douet et John Irish)

 

RCA-La France espère beaucoup d'une réunion fin juillet-Le Drian

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com