Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 10:47

 

 

 

 


Toute la vérité doit être dite sans retenue...

Bozize, Demafouth, Djotodia, Nourredine, Daffanne, Abdoulaye Hissen, Damane, Abdoulaye  Miskine, etc sont des centrafricains de souche. 

Ils sont tous Chefs de rébellion et de guerre  pour des raisons qu'ils nous diront sincèrement (je le pense) lors des prochaines  assises de Brazzaville  et de Bangui.

Les responsables de la souffrance de notre peuple sont les deux derniers présidents putschistes qui se connaissent très bien et principalement les deux anciens premiers ministres centrafricains de confession non musulmane tous les deux chefs de parti politique. 

Ces deux anciens premiers ministres nous diront, s'ils sont honnêtes, qui étaient leurs complices et les personnalités étrangères qui les avaient conseillé et aidé à tenir la réunion dans un pays de la CEEAC pour préparer le coup d'Etat contre celui qui est qualifié par les puissances occidentaux à tord et ou à raison de "dictateur et inapte à la fonction de Chef d'Etat" et la prise de pouvoir par la seleka de Djotodia...

Les résultats inattendus par ces deux assoiffés du pouvoir  sont :  la division du pays en deux blocs; le pillage du pays; le viol à ciel ouvert des hommes, femmes, et mineurs; l'enrôlement forcé des enfants;  et le massacre gratuit et cruel des chrétiens, animistes et musulmans sans défense... une véritable guerre contre le Peuple Centrafricain et un crime contre  l'humanité... 

Aujourd'hui ces deux personnalités, qui pendant la transition de Djotodia, ont monopolisé la Justice et l'Inspection Générale d'Etat, juste pour fabriquer des artifices afin de disqualifier des candidats potentiels à la magistrature de l'Etat, sont ceux là qui tirent savamment  les ficelles du boycott de Brazzaville afin d'empêcher la révision de la charte constitutionnelle en ce qui concerne l'annulation de l'interdiction des dirigeants de la transition de briguer la magistrature suprême de l'Etat...  

Des propositions concrètes de critères pour les présidentiables afin de permettre à une nouvelle génération d'homme et femme politique de sauver durablement le Pays  seront faites ainsi que celles pour la réconciliation entre les peuples de la Patrie lors des assises de Brazzaville et de Bangui ... 

LE POUVOIR REND AVEUGLE 

1 - Année 2010 Conseil des ministres... Mission réconciliation Birao (ethnies)
Gouandjika - Monsieur le Président, je reviens fraîchement de Birao. La CPJP et l'UFDR se sont réconciliés ils vont descendre sur Bangui très bientôt pour vous chasser du pouvoir... Parlementez avec eux Monsieur le Président...


Bozize - j'ai été chef d'une rébellion Monsieur Gouandjika. Il faut avoir beaucoup de moyen pour entretenir une rébellion... Restez calme et faites votre travail le ministère de la défense s'en chargera...

2 - Année  Conseil des ministres 


Gouandjika -Monsieur le Président, quelqu'un que vous considérez comme un de vos meilleurs amis commun avec Bokassa (un français très riche) et conseiller spécial de CPJP viens de me confirmer que la CPJP est en route vers Bangui je vous ferais lire la transcription du message à ouïe clos.


Bozize - ne vous en faites pas monsieur Gouandjika, je sais de qui vous parlez, il a le cancer, ses jours sont comptés et pour plus de précision il vit sur un bateau en France... Ci-après la transcription du message...

2010 12:24:57 DEROUTE TOTALE DES FACA A BIRAO EN COMPLET DESORDRE ET EN FUITE POUR BANGUI UNE GRANDE PARTIE ONT PU REJOINDRE LA CPJP AVEC ARMES ET BAGAGES ET VONT FAIRE ROUTE AVEC EUX SUR LA CAPITALE. --_2688536f-6253-4bc6-9414-7a8bd36a9480_ Content-Type: text/html; charset=...


Ce n'est qu'une infime partie des messages enregistrés ...

3 - Année  août 2012 Conseil des ministres... Compte rendu Campagne économique et Agricole...


Tous les ministres - Monsieur le Président la situation est grave dans toutes les préfectures du pays. Les bruits de bottes commencent à se faire entendre. Les FACA n'ont pas le minimum nécessaire pour la protection du peuple et du territoire... 


Bozize - j'ai pris bonne note. Je reçois quotidiennement les comptes rendus qui parviennent du terrain. Bozize n'est responsable de rien... Grâce à Bozize vos mères, épouses, filles ne sont plus violées par les baniamoulengués ... Après Bozize  ce sera le chaos et l'anarchie.... 

Des enregistrements audio et écrits  de tout le monde sans exception (rebelles, homme politiques de l'opposition de façade  au KNK qui sollicitent le financement des élections, de l'argent pour l'alimentation, la modification du score des élections pour ne pas être ridicule, l'argent du DDR et de la campagne économique et agricole du Nord Est détourné par un ministre d'état provoquant la colère de la population rurale ...)

À SUIVRE ..... 


14 juillet 2014

Fidèle Gouandjika 


Ancien ministre  

LE GRAND COMPLOT...(suite) par Fidèle Gouandjika

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com