Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 11:25

 

 

 

 

 

GENEVE, 11/07/14 (Xinhua) -- Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a appelé une fois de plus jeudi toutes les parties au conflit en République centrafricaine à "respecter la population civile et les blessés, qu'ils soient combattants ou non".

 

"Nous demeurons vivement préoccupés par la situation humanitaire à laquelle fait face la population centrafricaine, et nous nous attelons sans relâche à y répondre, en collaboration avec la Croix-Rouge centrafricaine et aux côtés d'autres organisations humanitaires", a déclaré Jean-François Sangsue, chef de la délégation du CICR en République centrafricaine, dans un communiqué de cette organisation dont le siège se situe à Genève.

 

"Nous réitérons nos appels au respect du droit international humanitaire et des règles les plus élémentaires d'Humanité auprès de tous ceux qui ont une influence sur le sort des civils, des malades et des blessés", a-t-il noté.

 

La ville de Bambari, dans le sud de la Centrafrique, et ses environs ont été récemment secoués par des violences qui ont de graves conséquences humanitaires pour la population. Fin juin, des violences ont causé des dizaines de morts et de blessés, et entraîné le déplacement massif de plusieurs milliers d'habitants vers des sites proches des lieux de culte ou des positions militaires internationales.

 

Actuellement, le CICR oeuvre pour la distribution non seulement de vivres et de l'eau aux personnes déplacées, mais aussi de semences et d'outils à celles qui ont pu revenir chez elles.

Le CICR se préoccupe de la violence en Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com