Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 11:32

 

 

 

 

 

Bangui 25/07/14 (APA) - La présidente de transition centrafricaine, Mme Catherine Samba Panza, s’est félicitée jeudi à Bangui, de la signature d’un accord de cessation des hostilités entre les groupes armés de son pays, soulignant que ce texte constitue un premier pas dans le processus de réconciliation nationale.

 

S’exprimant devant la presse locale à l’aéroport international Bangui Mpoko, à son retour de Brazzaville ou s’est tenu du lundi au mercredi des pourparlers inter-centrafricains, Samba Panza a déclaré que l’accord conclu au terme des assises va permettre d’arrêter les violences.

 

« Nous allons désormais voir ensemble comment instaurer un véritable dialogue, une véritable réconciliation entre les Centrafricains, et comment procéder au désarmement et à la réinsertion, tout en définissant quel type de désarmement et quelle type de réinsertion nous voulons» a-t-elle souligné.

 

Selon la cheffe de l’état de transition, à l’issue de ce genre de rencontre, un changement politique devrait s’opérer.

 

« Il faut faire des efforts pour davantage d’ouverture, davantage d’implication de toutes les sensibilités de la société centrafricaine pour qu’il y ait une dynamique pour aller vers la paix » a-t-elle insisté.

 

Elle a plaidé pour une réelle implication de toutes les entités signataire de cet accord de cessation des hostilités, invitant les groupes armés à sensibiliser leurs bases « pour qu’on arrête de découper les personnes, et de tirer sur les gens»

 

L’Accord de Brazzaville est un premier pas dans le processus de réconciliation nationale (Samba Panza)

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com