Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 15:18

 

 

 

 

29/07/14 (Jeune Afrique)

 

Après le cessez-le-feu entre groupes armés centrafricains conclu à Brazzaville le 23 juillet, reste à mettre en musique cet accord pour éviter qu'il ne reste lettre morte.

 

Médiateur de la crise centrafricaine, le président congolais Denis Sassou Nguesso a dans un premier temps émis le souhait que les anciens chefs d'État François Bozizé et Michel Djotodia soient invités au forum de la paix de Brazzaville. L'idée a été abandonnée devant les fortes réticences de la communauté internationale et notamment des États-Unis, intransigeants sur la question de l'impunité.

 

Rendez-vous à Rome

 

Après l'accord de cessez-le-feu signé à l'arraché le 23 juillet entre les groupes armés, c'est au tour des acteurs politiques d'être invités à pacifier leur pays. La communauté Sant'Egidio, proche du Vatican, souhaite prolonger la démarche entreprise en novembre 2013 à Bangui et convier les candidats à la présidentielle de 2015 prochainement à Rome.

 

Devraient être également présents des représentants de la communauté internationale, dont Soumeylou Boubèye Maïga, Louis Michel et Cheikh Tidiane Gadio.

 

Cheikh Tidiane Gadio, l'homme de l'ombre

 

Le candidat malheureux à la présidentielle sénégalaise, nommé envoyé spécial de l'Organisation de coopération islamique (OCI) en Centrafrique, joue un rôle de plus en plus important dans la médiation. L'ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères s'est rendu il y a quelques mois à Cotonou pour rencontrer Michel Djotodia. C'est lui qui a présenté les doléances du chef de l'ex-Séléka au médiateur congolais Denis Sassou Nguesso. Gadio a également profité de la présence dans la capitale congolaise de Jean-Francis Bozizé pour prendre contact avec François Bozizé.

 

Tidiane Gadio reste un homme de l'ombre, certes, mais de poids : son organisation a promis une aide de 500 millions de dollars à la Centrafrique.

 

http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2794p008.xml1/denis-sa...

Centrafrique : la suite de l'accord de Brazzaville

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com