Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 10:25

 

 

 

 

 

 juil 03 (RJDH)

 

Les membres de la communauté musulmane et chrétienne de la ville de Boda (sud) vivent de nouveau ensemble. Ce changement intervient, suite à une visite des officiers de la Misca dans cette localité. Depuis plus de trois mois, ces deux communautés vivent séparément.

 

Issa, un représentant de la communauté musulmane de la ville de Boda, affirme qu’il y a une nette amélioration des relations entre les deux communautés depuis le passage de ces officiers de la Misca. Ceux-ci s’étaient entretenus sur place avec les leaders des deux communautés et des milices Anti-Balaka. Il a fait savoir que les chrétiens viennent désormais dans le site où vivent les déplacés musulmans afin d’y faire des achats et vendre des marchandises.

 

Un membre de la communauté chrétienne prénommé Diane, jointe par le RJDH au moment où elle se trouvait dans le site, affirme qu’elle ne s’inquiète pas d’être parmi les musulmans. Elle a ajouté que depuis mardi le 1er juillet, des jeunes musulmans se sont eux-mêmes rendus dans le site des déplacés chrétiens pour discuter avec leurs vieux amis.

 

Pour Diane, tous ceux qui tenteront de déstabiliser cette cohésion sociale qui commence à se rétablir doivent être traduits en justice. Elle appelle le gouvernement de transition à tout faire pour rétablir l’autorité et garantir la sécurité des habitants de la ville de Boda.

 

La ville de Boda est l’une des villes de Centrafrique où vivent encore de nombreux membres de la communauté musulmane. Ce travail de cohésion sociale entamé par les deux communautés s’ajoute à celui qui est présentement mené dans le 3ème arrondissement et le PK 5 à Bangui.

 

Centrafrique: Boda Des musulmans et chrétiens vivent de nouveau ensemble, après plusieurs mois de séparation

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com