Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 14:47

 

 

 

 

07/06/14 (Sud Ouest)

 

Une trentaine de militaires ont quitté, jeudi, en fin d'après-midi, la base du 5e RHC, le régiment d'hélicoptères de combat de Pau. Ils doivent rejoindre aujourd'hui Bangui, la capitale de Centrafrique dans le cadre de l'opération Sangaris.

 

Ce détachement participera à la relève du 3e régiment d'hélicoptère de combat pour une mission d'une durée de quatre mois. Au total, à l'issue de deux nouvelles projections sur le terrain, une centaine de Palois auront prochainement rejoint la république centrafricaine. C'est le premier engagement du 5e RHC en Centrafrique qui a communiqué sur la mobilisation six hélicoptères de manœuvre et quatre autres d'attaque.

 

Le chef du détachement est le lieutenant-colonel Yann Menet, commandant le bataillon d'hélicoptères de manœuvre et d'assaut du 5e RHC. Ils devront évoluer essentiellement dans des zones de forêt, en pleine saison des pluies.

 

Hier, leur départ a été marqué par une prise de parole du colonel Stéphane Richou, le chef de corps. Celui-ci a non seulement rappelé la difficulté de la mission en pleine « guerre civile ». Mais aussi sa noblesse : « La protection de dizaines de milliers de vies. »

Les familles avec l'Internet

 

« Votre métier repose sur le professionnalisme, l'engagement et le courage. Votre comportement doit être absolument irréprochable. Vous serez les ambassadeurs du régiment à Bangui, de la ville de Pau et du Béarn », a ajouté le colonel Richou avant de s'adresser aux familles. Pour la première fois, en effet, le 5e RHC mettra en place, d'ici à une dizaine de jours, un forum via l'Internet, de façon à ce que les militaires et leurs épouses puissent communiquer.

 

Également présente, la première adjointe au maire, Josy Poueyto, a exprimé « l'attachement de François Bayrou, la reconnaissance et la fierté de la ville de Pau. » Elle a, par ailleurs, adressé une pensée aux familles.

 

http://www.sudouest.fr/2014/06/06/mission-de-quatre-mois-en-...

Lu pour vous : Le 5e RHC de Pau part pour une mission de quatre mois en Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com