Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 14:43

 

 

 

 

APA-Bangui (Centrafrique) - 2014-06-06 12:16:32 - L’imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, a qualifié de ‘’très grave’’ la situation dans laquelle se trouvent les déplacés internes à Yaloké, une localité située à 220 km de Bangui où le guide religieux qui est à la tête d’une délégation comprenant plusieurs imams français, s’était rendu, jeudi, à l’occasion de son séjour en Centrafrique.


‘'Dès notre retour à Paris on aura une réunion le mardi à l'Union Européenne où nous allons interpeller le président de l'Union européenne et le Président François Hollande sur la crise centrafricaine et ses conséquences'', a affirmé l'Imam de Drancy qui, après avoir prié pour les réfugiés, n'a pas pu retenir ses larmes.

Il a par ailleurs promis de rencontrer les chefs d'Etat des pays musulmans et les milliardaires pour les mobiliser à la cause centrafricaine, soulignant qu'il ne comprend pas que des personnes vivent dans une précarité sans précédent avec moins d'un euro par jour ‘'alors que nous sommes au 21è siècle. C'est une honte !''.

Hassen Chalghoumi était également accompagné de la conseillère du Premier ministre en matière de d'urgence humanitaire, Régina Konzimango, chargée à l'occasion d'apporter un message de soutien et de solidarité du gouvernement de transition aux habitants de Yaloké et particulièrement les déplacés internes.

Mme Konzimango a exhorté les déplacés à prendre leur mal en patience, car il y a un temps pour toute chose. 


‘'Musulmans ou Chrétiens vous êtes chez vous. La RCA est un pays laïc. Vous devez rester chez vous et ces problèmes vont être résolus'', a-t-elle assuré.

 

http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=605573#sthash.rJSIBkYD.dpuf

Les déplacés internes centrafricains vivent une ‘'situation très grave'' (imam de Drancy

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com