Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 22:13

 

 

 

 

 

APA Bangui (Centrafrique) 2014-06-10 19:38:16

 

Le gouvernement centrafricain, par la voix du ministre de la justice, Garde des Sceaux, Mme Gaudeuille, a annoncé ce mardi, avoir saisi la Cour Pénale Internationale (CPI) aux fins d’enquêter sur « la situation en République Centrafricaine depuis le 1er août 2012et au cours de laquelle des crimes relevant de sa compétence ont été commis ».


Au cours de cette déclaration, Mme Isabelle Gaudeuille a déclaré que « les multiples cas de crimes contre l'humanité et autres odieuses violations généralisées des droits de l'homme perpétrées dans notre pays depuis 2012 ont ému la communauté internationale ».


Préoccupée par la situation de la RCA, a-t-elle précisé « Madame la procureure de la CPI qui, après plusieurs déclarations tenues courant 2013, a décidé le 7 février 2014 d'ouvrir une enquête préliminaires sur ces violations des droits de l'homme dans notre pays afin d'envisager de se saisir de notre cas »


En attendant les conclusions de la CPI quant à l'opportunité d'ouvrir cette enquête, les autorités de transition centrafricaines se sont félicitées de la sollicitude de la CPI pour le sort du peuple centrafricain avant d'encourager la Cour à aider les autorités de transitions dans cette la poursuite et le jugement des auteurs des plus graves de crimes. 

« Les victimes réclament justice, car les individus qui ont choisi le crime comme mode d'affirmation de leurs revendications doivent faire face à la justice tôt ou tard », clame –t-elle.


La ministre centrafricaine de la Justice a rassuré la CPI de l'appui sans faille du gouvernement de son pays, assurant que « la justice centrafricaine va apporter son appui total à la CPI pour que les commanditaires de ces crimes soient poursuivis, mis hors d'état de nuire, afin d'enrayer ce cycle infernal de violence et en finir avec l'impunité »


La présidente par intérim de la Centrafrique avait, dans son adresse à la nation du 30 mai, demandé officiellement à la procureure de la CPI, d'enquêter sur la situation en Centrafrique depuis le 1er août 2012.

 

http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=605880#sthash.LjWS0KAw.dpuf

La CPI saisie pour enquêter sur la situation en Centrafrique

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com