Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 15:57

 

 

 

 

 

(02 juin 2014)

 

 

  • Monsieur le Premier Ministre, Chef de Gouvernement de Transition ;
  • Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement ;
  • Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Organismes Internationaux ;
  • Mesdames et Messieurs les Conseillers Nationaux ;
  • Distinguées personnalités ;
  • Mesdames et Messieurs ;

 

L’ordre du jour de cette session extraordinaire appelle exclusivement la poursuite de l’examen et l’adoption de la loi de finances 2014.

 

En effet, le Bureau a reçu le 23 avril 2014, le projet de loi de finances qui a été soumis pour examen par les différentes commissions permanentes du Conseil National de Transition au cours de cette session ordinaire qui vient de s’achever.

 

Les Conseillers Nationaux se sont résolument mis au travail en procédant aux différentes auditions des Membres du Gouvernement dont relèvent les budgets sectoriels.

 

Mais les travaux ont connu un retard, de fait que le chronogramme des activités de notre institution était bouleversé de manière significative par l’enchaînement des différents événements d’ordre sécuritaire.

 

Conscient de l’importance cruciale que revêt cet outil de travail, qui est la loi de Finances autorisant les autorités de la transition à mobiliser les ressources tant au niveau national qu’international pour la mise en œuvre de la Feuille de route, il était du devoir de la représentation nationale de doter notre pays d’une loi de Finances répondant aux standard internationaux.

 

En effet, il n’était pas envisageable de laisser la politique budgétaire de notre pays gouverner par les douzièmes provisoires reconductibles à volonté. C’est pourquoi, le Bureau du Conseil National de Transition a sollicité et obtenu du Gouvernement la convocation de session extraordinaire du 02 au 09 juin 2014 pour aboutir à l’adoption du projet de loi de Finances pour l’exercice 2014.

 

Je saisis cette occasion pour saluer le dévouement exemplaire dont ont fait montre les Conseillers Nationaux dans l’exécution de l’agenda de la session ordinaire écoulée, en dépit des contraintes de tous ordres auxquelles ils ont été régulièrement confrontés.

 

Je fais appel, encore une fois de plus, à leur esprit patriotique et à leur sens élevé de responsabilité pour que les travaux de la présente session connaissent un aboutissement heureux dans l’intérêt supérieur de la Nation.

 

Toutefois, l’attention des Membres du Gouvernement est également appelée pour assurer les Conseillers Nationaux de leur disponibilité et de leur pleine coopération en vue du strict respect du calendrier imparti par le Décret convoquant la présente session.

 

C’est sur ces mots d’encouragement que je déclare ouverte la 3ème session extraordinaire du Conseil National de Transition.

 

Que Dieu bénisse la République Centrafricaine et son Peuple.

 

Je vous remercie de votre aimable attention.

DISCOURS  DE SON EXCELLENCE ALEXANDRE FERDINAND N’GUENDET PRESIDENT DU CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION  A L’OCCASION DE L’OUVERTURE DE LA 3EME SESSION EXTRAORDINAIRE

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com