Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 17:37

 

 

 

 

 

05/06/14 (APA)

 

Les responsables de radio ''Notre Dame'' (RND), avec à leur tête Monseigneur Dieudonné Nzapalahinga, doivent s’expliquer devant le gouvernement sur les écarts de langage constatés ces derniers temps dans leurs émissions interactives, a-t-on appris lors d’une réunion présidée par le Premier ministre.

 

André Nzapayéké qui rencontrait mercredi les notables de Bangui et des communes de Bimbo et Bégoua dans l'Ombella Mpoko, en prélude à la journée du désarmement du 8 juin prochain, s'est plaint des agissements de la Radio Notre Dame avant de demander à la ministre de la Communication Antoinette Montaigne d'interpeller les responsables de la station.

 

Le gouvernement reproche à cette station confessionnelle l'aspect ‘'politique politicienne'' de ses émissions et sa tendance à inviter des politiques qui lancent des mots d'ordre pour des mouvements d'humeur.

 

Mardi dernier, au cours de l'émission dénommée ‘'civisme et spiritualité en direct'', Joseph Béndounga, leader d'un parti politique, l'ancien ministre Jean Serge Bokassa, et l'écrivain Mohammar Bengue Bossin, ont profité de l'antenne pour ‘'outrager'' la présidente, Catherine Samba-Panza.

 

En réaction, le chef du gouvernement, André Nzapayéké, exige des explications aux responsables de la station. ‘'Radio Notre Dame est toujours absente des grands évènements touchant la vie de la nation. Peu après, elle donne l'antenne à ceux qui ne veulent pas de la paix pour qu'ils s'acharnent sur la présidente de transition et le premier ministre les traitant des voleurs et d'incapables'', a souligné le chef du gouvernement.

 

''Pourquoi les tranches d'antenne ne sont-elle pas accordées aux personnes qui veulent la paix sur RND et Radio Ndeke Luka ?'', s'est-il interrogé.

 

Dans une réaction à chaud, la ministre Montaigne a déclaré : ‘'je verrai le cahier de charges de cette radio pour avoir une idée exacte de leur grille de programmes avant toute autre chose''.

 

Centrafrique : la radio ''Notre Dame'' va s'expliquer sur ses émissions contre les autorités de la transition

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com